HUGUES_AUFFRAY_

 

 

Pour ces Marins que la mer prend, depuis la nuit jusqu'à l'aube, un texte et un chant du grand Auffray ! Ces chansons, ces rythmes, cette voix et ces choeurs qui nous emmenaient aux portes du rêve et de l'aventure ! Nous avions 10 - 15 - 18 ans, et la Mer, la Montagne, vastes domaines initiatiques partout nous fascinaient, jamais seuls, toujours  aux côtés de vrais amis, ces amis d'enfance que l'on garde dans le coeur, aux liens purs, indéfectibles, parce que noués par les racines, de solides lianes avec lesquelles nous allions de cabanes et huttes réinventer la vie, Robinson... Et puis, quel Poète-Chanteur, ce bandjo, cet harmonica, une guitacette ! Quelle  pêche d'enfer, toujours, comme si Hugues nous entraînait en nous disant à nouveau : " Debout les gars, il va falloir en mettre un coup "  !

Ils  s'appelaient Michel, Pierre-Yves et Christian, ils dévalaient les pentes de l'Aiguillette et du Combeynot, là-haut vers les Écrins, et chantaient, chantaient à tue-tête :   Santiano, en regagnant le Chalet du Lauzet, par le Vallon du Casset ...

!