REJET_ALTEO_MER_MEDITERRANEE_

 L'usine de Gardanne peut continuer à déverser non plus ses boues rouges mais ses eaux chargées d'éléments toxiques dans le Parc National des Calanques.

C'est l'Avis du Conseil d'Adminsitration du Parc National des Calanques :  

UN COMBLE 

LIRE CI-DESSOUS

 

QUI DECIDE QUOI  ? QUI REGIT CE SCANDALE  ? 

 

Royal désapprouve, mais Alteo peut poursuivre ses rejets en mer

 

Ségolène Royal accuse Manuel Valls d'avoir donné l'ordre d'autoriser les boues rouges

 

 

 

A la lecture de cet Article qui nous renseigne sur l'état et la nature des derniers rejets, POST COP 21 et des beaux discours, VOICI donc la Ligne de l'Ensemble et groupe industriel de Gardanne

ALTEO

 

Force est de constater non seulement l'Incurie, l'Incapacité, une Indifférence notoire à traiter de fond en comble ce problème de pollutions aux boues et métaux lourds au niveau Local, mais également un report et un déplacement des responsabilités inacceptables, indignes de la " chose politique "

Après COP21 et  les élections régionales : BRAVO ! Là est le vrai visage de la " chose politique " arrivée, en oeuvre sur le terrain des Dossiers lourds et prioritaires.

UN VRAI SCANDALE

LE PARC NATUREL DES CALANQUES  

Qui l'eût cru ? C'est le Parc qui avalise et octroie les prolongations de REJETS, pour 30 Ans ??? 

Au regard de ces émissions, qui accepterait de pérenniser pareil empoisonnement en Mer, et de surcroît en Mer Méditerranée déjà fortement impactée par tous les pays riverains  et leurs ravages  perpétrés à son encontre ? Cela dure déjà depuis des décennies... Nous eûmes connu cela au Large du Cap Corse et de Bastia ! On ne peut plus se défausser ...

Autant de M3 déversés quotidiennement en Mer, on évoque plusieurs centaines de M3  à l'heure, à notre époque, après tous les travaux, études et conclusions qui émanent de services compétents :  ces forfaits  représentent un véritable crime contre l'Environnement et si l'on doit comprendre que les termes et notions de Développement Durable, d'énergies propres et renouvelables  passent par ces folies, ces écarts à la Loi  sur la transition énergétique alors, il y a de quoi avoir honte et craindre le pire !

Ne pas laisser faire, réagir, se mobiliser, dénoncer, interdire par quelques voies et moyens qu'il soit possible de mettre en oeuvre, mais stopper cet empoisonnement majeur

Quelle honte en haut lieu, de botter en touche, de se " renvoyer le bébé ", de déconcentrer à ce point bévues, incapacités à traiter le problème sous le prétexte que 1000 Emplois sont à la clé ... Certes, on ne peut évincer ce point majeur, crucial, prégnant, mais en aval, on doit  mettre en oeuvre tous les moyens possibles pour stopper  les sources principales  de pollutions contenues dans ses émissions massives.

C'est déjà un grand pas de dénoncer, réagir, sommer tous les hauts responsables afin qu'ils se calent sur une même longueur d'ondes pour enfin agir de concert et positivement : 

Que les beaux parleurs, les faiseurs de discours aisés, les riches qui se gavent et font des profits sur le dos de la Nature et  des employés payés au rabais : se prononcent, s'engagent à éradiquer ces  nuisances. 

Souiller la Méditerranée, c'est impacter de façon irréversible le Milieu et porter préjudices à tous les pays riverains et, bien au-delà, à la salubrité de notre planète qui est en jeu. La mer ne peut tout digérer, recevoir, cacher ; c'est inacceptable !

Les tergiversations et ratés entre services, ministères, patrons n'intéressent la Méditerranée que dans la mesure où ils  la remplissent  de MERDE et de POISON ! Alors, à tous ces gens-là, disons  :  ASSEZ 

!

Imaginons, depuis des Décennies, l'état des fonds de la Mer ?

L'Argent est Roi, le restera ; à la fin, nous paieront l'addition ... Mais avant, combien se seront bien gavés, en connaissances de toutes les causes et de leurs conséquences !

 

Le_Parc_des_calanques_autorise_des_rejets_industriels_article_popin