RIDER_SOUS_GRAIN_DE_NW_

 

 

 


N'être en cette heure
emmenée
que poussière
dans le vent violent des îles 
Passager
de la pluie
Une pensée  qui va 
que la rafale rabat
Une aile  alors se couche
sur le flot
de la mer
immensément viride


La  parabole
immaculée
exauce 
 oigne
à toujours
l'humble révérence
à l'Eternel
Et vaut serment de l'exil 


Le  grain essaime
Célestielle dérive
L'empyrée sombre
Les Colonnes d'Hercule
le char fou d'Hélios
par la nuit
palingénésique
en  reviennent purifiés

Et l'eau des nuées        dernières sombrières 
apaise le tourment
de nos virées
 aux  bordées insensées

Fulgurance
de l'éclair
des risées
qui nous eussent
l'un à l'autre soudés
comme au sillage
un songe vague et s'ente

 

§

MARIN -  Dérives et Dérades / Ex-Île  -

2 ème  écriture  et toujours en cours de clarification, depuis les grains noirs,  le 16 Janvier 2020

 

________________________________________________