DSC01727

Un Contributeur du Site / Blog, en chemin, vit dans le Ciel ce Phénomène assez rare ! Il prit le temps de s'arrêter, d'armer son appareil photo et, ainsi, d'immortaliser cette magnifique Parhélie dans un ciel de fort coup de vent ! Insige héraut des frimas ! Neige, froid à venir ? Oui, certainement ... Ainsi le confiaient les signes du Ciel que nos anciens décryptaient avec plus de justesse que tous nos Modèles super-faitatoires

 

CORSICA...GO56 

Ainsi de  mille regards aux étoiles, aux nuages, aux vagues sans nombres qui ne se laisseraient jamais modéliser par l'Homme ! Qu'importe la photo, l'image virtuelle dont on se prend à miser sur la qualité supérieure et plus belle que Nature, tandis que  l'on assiste à l'assassina de la beauté, des féeries que le temps orchestre au diapason des métamorphoses de la matière et plus encore, du chant de l'harmonie ?

Que sommes-nous face au grand Ordonnateur des choses, de l'infini, de l'éternel ? Vibrion, histrion, ciron de passage égarés sans comprendre, oscillant  entre les infinis Pascalien et le Cogito mal embouché d'un Descartes qui cloisonna l'Esprit dans une métrique dont  on ne veut plus ...

Ici un signe, presque effacé, imperceptible, tout là-haut, droit dans le soleil ; il annonce le froid, la neige ! Est-ce une Parhélie, une Anthélie, une Périhélie ? Nous n'en savons pas plus ! d'aileurs faut -il que ces illusions fussent ainsi nommées pour qu'elles daignent nous délivrer  leurs messages ? Non, certainement pas ... La Nature ne nous a pas attendu et nous laissera en bord de route, dès lors que nous aurons déchu, lamentablement souillé  !  

Dieu, comme il est plaisant et bon d'écrire, de transcrire avec le mot et le verbe  le fruit dionysiaque de la vigne. Et ces messagères du Grand Large qui se laisseraient à  l'envi peindre, emporter dans nos  délires, par les dédales de la folie

!

MARIN