vague_comme_esprit_

 

Ce chant est magnifique ! Joyeuse Lumière ici, chasme obscur vers l'Orient  où tous les dieux s'affrontent, s'entredéchirent ... Ailleurs les mêmes dieux pactisent, font des affaires, se livrent des armes et se gavent d'ortolans ! C'est du délire... Ainsi vaguent en Esprit ces humbles pensées que la mer isole, que les vagues auréolent d'un encens immaculé

!

 

 

Vague séraphique
Toi qui vagues
gracile
comme vague - abonde
le champ de la mer
intouché
Je te suis
humble errant
mécréant
sursitaire
m'en allant
le vague à l'âme
duel

de Para-Noïa
Ô frénétique folie
que ne joues-tu pas assez
avec les maux   le trouble à te frôler 
Faut-il en noyer
l'amertume
le juste ressentiment
au coeur de l'encens
des ciels exaltés
pour sur-vivre


Quand de déchoir au large
peut-être là où
Le silence absente
et se confie
Le souffrir de tout
enfin distance  comme il humilie
Alors que vienne le règne de la  dénégation
insensée
parce que je récuse le paraître
aux ordres de l'habitude
Que cesse le cercle infernal des vanités déchues
qui martyrisent le temps
et condamne le néant

§

MARIN -  Sur la mer de l'Intranquilité -