ACORES_ANTO__JANV_2016

...  Sur la mer, la nuit n'est pas au sommeil mais à la pensée, à l'écriture vagabonde abandonnant à  l'azur l'écume des jours. La nuit sans frontières ni limites,  comme un infini, éternelle, obscure et lumineuse à la Foi ...

 

 


Nuit océanienne
choeur oublieux
des îles voilées
dont l' aube rosée
délivre l'aride beauté
de l'eau et du feu

Les vagues
se rappellent au songe
ceint de brume 
comme l'océan
sombre
s'esseule vers l'archipel
sans retour
de la mémoire

Ultime regard
à la terre aimée
avant l'immensité
l'inconnue et l'exil
Les vents
pleurent toujours
les pauvres pêcheurs
que le rivage
dissémine

§

MARIN - Ex-Île - Tourment de la Traite