DESERT_SUD_ALGERIEN

3 LIENS  ÉDIFIANTS / S'INFORMER / COMPRENDRE / ALARMER / DÉNONCER  

 

UN LIEN 

 

http://www.actulatino.com/2016/01/20/chili-apres-des-centaines-de-baleines-echouees-c-est-au-tour-des-calmars-de-mourir-en-masse/

 

LIEN II 

 

http://lesmoutonsenrages.fr/LIEN II 2014/12/28/liste-complete-des-hecatombes-danimaux-a-travers-la-planete-pour-2014-en-anglais/

 

LIEN III 

 

http://www.liberation.fr/futurs/ LIEN III 2016/01/19/la-mediterranee-sur-le-chemin-du-burn-out-previent-le-wwf_1427358

 

Il est,  paraît-il, encore trop tôt pour assujettir la virulence du Phénomène EL NINO 2015  / 2016 au Dérèglement climatique ... Mais nous y viendrons ; attendons les 2 prochains épisodes et comparons ! 

Sur-Exploitation, Massacres Animalier et végétal, Espace vital exclusivement  humain,  Sur-Production, Stoks colossaux et Déchets, Sur-Population saisonnière et Régionale, Profits condamnent le Monde à court terme. Lors de COP21, on vendait 65 Avions RAFALES ! Kérozène ou énergies durables ?  Pour combien d'années une Nation acquiert-elle ce type d'engins ? Va-t-on dans le sens de COP21 ? Pleurez, Messieurs, pleurez à la Haute Tribune de l'Histoire en marche, cela sonne très  clair ...!

***

Quant à la COP21, à la lecture de ce dernier LIEN,  de gros industriels et finnciers vont se GAVER en sur-exploitant les énergies fossiles, au-delà de 2020 ! BRAVO à l'ACCORD DE COP 21, c'est du bon boulot ! que vous-êtes crédibles, faussaires  en cols blancs  

!

 

"  KLIMA  " 

 

Oui, en effet, une réalité hybride  dont la Nature lentement se déprend de ses origines, concédant à l'anthropisme  les  monceaux de souillures  que l'on voit surgir chaque jour. C'est le NINO ! il aurait  tué des milliers de calamars géants, de phoques, d'Iguanes marins, etc, vers le Chili et l'Equateur, jusqu'aux Galapagos !... C'est désormais la règle ! Le Nino serait-il le seul responsable ? Oh que  non ... Mais on accorde à l'anthropisme que des hautes vertus que la raison des Lumières encense ; cette raison, folie meurtrière qui perpètre la guerre, la déforestation, le pillage des océans, l'asphyxie de l'atmosphère, l'irradiation nucléaire des cours d'eau et des Océans, l'accumulation titanesque de déchets de plus en plus nombreux, variés, polluants ! Et la dessus, on vous balance une crême insipide dont la Marque de fabrique COP 21 vient  pour parachever le tout, saupoudrant çà et là quelques taxes ou amendes dont la Nature se moque bien...

Après un long épisode de vents forts mêlant douceur, froid, humidité, voici revenu le temps d'un calme qui laisse augurer plus tard d'un copieux menu atmosphérique !  Le NINO passe la main à l'Anthropisme virulent... Rien n'aura changé ! ou plutôt, si , dans la chronologie et l'odre des saisons alternant à l'envi vagues de froid et redoux meurtriers en montagne ! Est-ce l'hiver, le printemps, l'été Indien ? Allez savoir... On vit avant que de survivre ! Tous les ingrédients sont là pour  révéler un terrible avenir climatique.  Attendons que l'hémorragie de Méthane et d'or noir  aillent grandissant : nous verrons bien ! 

Les répercussions se borneront aux conséquences climatiques de nos méfaits et forfaits ! Jamais le climat n'aura autant impacté la Planète, la Vie, le règne animal et végétal, les éléments majeurs constituant les sources vitales et régénérantes. De tout cela, on est au courant en haut lieu ! mais on fait semblant, on feint de savoir en s'en  foutant royalement, quelque soit le niveau de l'organisation institutionnelle des sociétés : il y a des priorités et, il ne faut pas déroger ! Pognon et business avant tout, seuls repères tangibles et valables que cachent  les beaux discours et les larmes de crocodiles... C'est un fait ! les opinions ne bougent pas, se laissent vivre sans porter la critique et l'alrme, l'urgence là où elles doivent se situer ; que voulez-vous, trop d'intérêts, de confort, d'habitudes président à l'indifférence, à cet optimisme béat qui  fait dire communément : " mais nous ne sommes pas les plus mal lotis " ! 

Inconscience, irresponsabilité que ce type d'attitude et de pis aller évitant toute engagement ou prise de position décidée, destinée à faire bouger les choses ! Nos modèles de sociétés sont à terme condamnés. Ils péricliteront quand au-delà du luxe et de l'aisance, les déshérités de la terre mourront par millions ou se prendront à migrer pour éviter le drame et la tragédie humanitaire...

On n'évalue pas au sommet les risques que feront peser un climat totalement détraqué, de là, la chaîne alimentaire brisée ... Il n'est pas là de vue de l'esprit, de ce catastrophisme facile que le mal vivre engendre ... Non, certainement pas, mais de ces prémonitions, de ces visions ou intuitions  plus qu'éclairées que les aléas actuels font peser sur toute analyse sensée de nos conditions actuelles de vie et de leurs contingences.

Du Climat aux saisons, aux moindres des catastrophes naturelles, à l'échouage d'une espèce animalière sur les rives de la mer ou de l'océan, tout indique que l'homme  détruit la Planète, la saccage, la pille au nnm du sacro-saint roi :

LE POGNON

§