3330997437

 Jusqu'en Antarctique, les Challenges Fossiles, la haute Technologie en faveur  du Marché, l'or blanc souillé ! Il ne manquait plus que cela :  

"...  Cette fiabilité à toute épreuve dans les neiges et le froid du Pôle Sud permet de faire rimer le slogan " Ma Toyota  est fantastique " avec  "  Ma Toyota est Antarctique "...  DAS AUTO, bientôt   !...

BRAVO POUR LE SLOGAN  // MAIS A QUAND LE  DAKAR  LA-BAS  ET LE MAZOUT EN GUISE DE POUDREUSE

?

 

CHRONIQUE  DU LAMBDA ABUSE 

OU SUICIDAIRE ALCHIMIE

 

Après une première Quinzaine chahutée au Mois de Janvier 2016, nous nous ré-installons dans une  sorte de torpeur hivernale anticyclonique humidifiée, acidifiée, plus  très saine... Nous verrons successivement se planter les Modèles Météo, comme d'habitude, avec de fantasques prévisions de Coups Temps qui s'étiolent, justement, " avec le temps " , comme le chantait Ferré ! 

Pas étonnant : 1030 HPA ! en Hausse, là, c'est sûr ... En basse couche, la masse d'air froid  ira plaquant nos Miasmes au ras du bitume et du macadam, avec cette rosée acide  que nous concoctent déjections et pots d'échappements issus de COP21

ON PEUT S'ATTENDRE A UNE QUINZAINE  VOIRE  PLUS DE FLAT AGGRAVE

 

Macron condamne les 35 Heures ! Il faut accroître les indices  Mondiaux de productions, mettre le paquet pour briller, se hisser au Hit Parade du désendettement  financier tout en contractant un fatal crédit auprès de Terre-Nature ! Ainsi des - Équilibres, de la Con-Currence déloyale envers Mère-Nature,  de la Dette létale ...

... "  Mais on sait tout cela Rabat-Joie, que nous assènes-tu là encore, dis-donc  ?... "

et bien, tout simplement, que le " Klima ", du moins en Europe, aux States, en Europe de l'Est, en Chine et ailleurs où l'on s'évertue à produire des déchets en quantités astronomiques,  ne va plus et les modèles, jamais ne rendront compte de ce fait, prenant les opinions pour des pigeons, du moins les hauts politiques plus prompts à s'afficher lors d'effets d'annonces scandaleux que d'agir de façon radicale sur le Terrain des opérations climatiquement et  résolument modifiées.

Nous le verrons à très court terme, lorsque justement les orientations de nos politiques économiques et nos stratégies d'épuisement des énergies Fossiles prendront le pas sur le Renouvelable, relégué au rang des essais, des tentatives, des velléités et autre soubresauts d'lluminés en faction dans les ONG  et COP à venir.

Revenons à nos moutons marins ! Pas de zef significatif ! des pets de mouche froids. Des vents modérés, c'est facile ! limite confortable d'où l'on verse l'incurie entre 3 beaufort et 6 Beaufort, tout en se  plantant grave. Remarquons que sans Anémomètre pour une Station Météo d'envergure, cela ne changera pas grand chose ! Ozone, acides, dioxyde, carbone, voilà les poumons de l'esclave mondialisé au service des rois du pétrole !

Nous resterons sous l'influence de conditions anticycloniques aggravées et  d'un froid en basses couches, que les nuits claires et sans nuages exacerberont vers le bas du thermomètre. De temps à autre, à la faveur de très hautes pressions, un possible resserrement du Gradient, un autre  pet de mouche qui affolera les centrales Météo et leurs arbres de Noêl décorés en guise de cartes, aux frontologies douteuses et  parfaitement mondialisées.

Pluies le jour par instabilité inexpliquée et la nuit beau temps ; l'inverse des pictogrammes prévus, "  comme d'habitude  "  ! comme le chantaient  Claude  François.

C'est ainsi, on n'entre plus dans une saison pour y demeurer et attendre, espérer la suivante, avec leurs charmes, leurs rigueurs ou délices ! Maintenant, c'est comme au super-marché, on entre en été et  on sort en hiver, ou l'inverse, si bien que les arbres ne savent plus où donner du bourgeon ! 

Mais confions notre Climat aux politiques actuels, à la solde des marchés, des bourses, des trusts, des groupes financiers ! C'est miser sur le déclin  évident et  à terme de la Civilisation du Profit sans aucun état d'âme ni respect envers la Nature et les hommes-esclaves asservis aux rouages d'un système, d'une grille, d'un engrenge implacables et suicidaire.