celanportrait1

 

La nuit

n'a nul besoin d'étoiles, nulle part

on ne s'intéresse à nous.

 

 

 

 

Seules des mains vraies écrivent de vrais poèmes et les poèmes sont des cadeaux qui transportent en eux du destin. Nous vivons sous un ciel sombre et il y a peu d'hommes, c'est pourquoi sans doute il y a si peu de poèmes.

PC

 

 

 

 

ÉLOGE DU LOIN 

 

Dans la source de tes yeux

Vivent les filets des pêcheurs des mers devenues folles

Dans la source de tes yeux

la mer tient sa promesse

J'y précipite

cœur ayant vécu parmi les humains

les vêtements que j'ai portés

l'éclat d'un serment

Plus noir que dans le noir, je suis encore plus nu

Je suis toi, quand moi je suis moi

Dans la source de tes yeux

j'erre et je rêve de pillage

Dans la source de tes yeux

Un pendu étrangle la corde

 

§ 

Paul CELAN