PAUL_NO__SPLENDIDE_LATE_FORWARD_

 

PNO, ici, aura retardé le déclenchement de sa rotation, mais  à la faveur d'une ré-orientation de sa Trajectoire, l'autorisant mais également lui permettant de gérer cet Espace-Temps constructif et caractéristique de  la Rotation ! La prise d'informations est consubstantielle de la maîtrise et de la connaissance du Move qu'il excécute ! Plus il en dégage et en énonce clairement  les " mécanismes ", plus il évoluera dans chacune des séquences qui s'interpénétrent et se suivent.

 


LA PRISE D'INFORMAION / ENJEUX !

 

La prise d'informations que requièrent toutes les
nouvelles pratiques, dans le domaine de l'extrême
et de la pleine nature est une donnée, une composante
fondamentale, incontournable. On ne peut la dissocier
de l'information, prise dans le sens de la connaissance
et des capacités d'analyse de l'activité de référence  que
pratique le sujet.
C'est bien à ce niveau, justement, que toute lacune ou
insuffisance dans ce domaine impacte et affecte la
quête d'indices, d'indicateurs pertinents pour le sportif,
quel que soit le niveau auquel il évolue, les stades des Moves
des figures de style qu'il projette d'excécuter.


Tout acte décisionnel, de l'intention à la réalisation,
passe par un traitement poussé, élaboré de l'information,
d'une part et,  d'autre part, suppose en amont une recherche
des éléments indispensables et spécifiques des séquences
motrices envisagées par lui ! C'est là une évidence
primordiale qu'il conviendra de mettre en exergue dès le
stade de l'apprentissage, mais également au plus haut niveau.

QUE RECHERCHER 


Notre hypothèse de travail dans ce domaine serait donc
de poser comme préalable la maîtrise progressive
des connaissances de l'activité pratiquée, mais aussi
les logiques qui commandent à la fois aux formes
de corps requises, en rapport avec les déséquilibres qu'ils
supposent et enfin, celle des principes mécaniques
que le Boardrider se doit de respecter tant dans la chronologie
des Moves projetés qu'à travers les réajustements opportuns
qui s'imposent lors de l'exécution.
Tout cela constitue un rapport à l'activité élaboré,
critique, rétro-actif et, pourrait-on dire interactif !

UN EXEMPLE 


Si nous prenons un exemple concret du type
Rotation Avant,
Un Stalled Forward Loop, - soit un High Jump Forward Loop -,
où le retard et l'amplitude de la rotation sont les deux temps
forts du Move, nous devons mettre en évidence les points clés
que cela nécessite :
Les uns d'ordre structurels et cognitifs, les autres ciblant
tout point de vue et aspect physiologiques du Move ;
et ainsi de prouver qu'ils
concourent ensemble vers une seule synergie, un type de
réponse adaptée au traitement du contexte nformationnel qui se présente
au Rider, lors d'une phase d'entraînement ou
même de compétition de très haut vol.
Nous pouvons d'ores et déjà signifier que la prise d'altitude et 
l'amplitude associées, ne sont que les résultantes d'un rapport à
l'Espace - Temps maîtrisé où la hauteur n'affecte plus
le Rider, lorsque ce dernier se positionne.

Il se situe, gère, retarde le temps de bascule
alors qu'il place sa Board et oriente sa trajectoire sous le vent
opérant ainsi une neutralisation de son gréement.
La Rotation, n'intervenant qu'en phase finale d'un processus
complexe, parfaitement régulé, où tous les facteurs de
l'exécution convergent vers le rétablissement et l'amerrissage.

§ 

MARIN - A SUIVRE - 

 

 

TRAINING_WINDSURF_EAU_PLATE_