TENT_AERIAL_BACKSIDE_

 

Tout va se jouer à l'Appel du Saut en couchant la Voile, le Rider doit se trouver le corps très haut au-dessus de son flotteur pour mieux affiner sa trajectoire en vol et voir sous sa Voile ; cf photo de fin d'Article 

LATÉRALISATION D'UN MOVE  // ACQUISITION D'UN MOVE SUR SA MAUVAISE AMURE 

ICI LE BACK SIDE AIR  ET ÉVOLUTION 

GÉNÉRALITÉS ET PROPOSITIONS DE SITUATIONS D'EXERCICES 

 

 

 

 

Ébauche de Back Side Air, version Aerial sur une vague rude,
au-dessus d'un Sec, vers Scodi Neri, Bâbord surtout.
Quel est le gros défaut à corriger ci-dessus  ? 
5.00 M2, du vent, et, surtout un Timing d'enfer à respecter
sur cette lame redoutable, juste avant de gros secs  qui découvrent :
le  reflux de la vague est sur-puissant.
Ce Move est posé, mais juste sur l'épaule de la section en fin de vie, 
presque dedans !  à cause,  justement du gros défaut,  en Amont évoqué...

 

GROS_ABS_PIERREAU__I__3_

Le Rider, Cf Photomontage, n'aura pas assez neutralisé sa voile ; voile plus grande n'aide pas le Move, Main Arrière ne s'est pas décalée, le Temps de Voile est amoindri et le Rider perdra en Vitesse d'exécution / Placement qui l'aurait relancé devant, dans la pente

 

CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES 

 


Chaque individu est unique, à son vécu, son expérience,
ses acquis et son niveau ! A partir de là,
tenter d'appliquer des " recettes " extérieures,
n'est pas la voie la plus efficace, loin de là.

 

On doit se référer à des constantes, des principes
ou des logiques de Move qui sont stables, accessibles à chacun,
suivant le moment, dans un processus
d'acquisition du Move personnel .
C'est la part de l'analyse des fondamentaux du move et
de sa LOGIQUE !
Il y a dans chaque Move des référents.  Pour tous !
à nous de nous  les approprier ...

 

Mais le Rider qui a un gros vécu Tribord et qui souhaite
Bâbord réaliser le même Move Bâbord,  doit reconstruire Bâbord et, 
justement,  des séquences trop pointues pour le moment à sa gauche ?
D'où ces difficultés à y parvenir ! Les sensations et acquis bâbord
sont tels,  qu'elles et ils ne peuvent plus suivre ses intentions,
projetées à partir de  son Move Tribord, de très haut niveau ...
Il faut en quelque sorte
revenir pour d'une part "  se ré-approprier  le Move ",
sa " Motricité du mauvais côté " très vite, et ensuite  les Stabiliser,
le faire dans des situations les plus variées :  ( eau plate, clapot, houle et vagues ).

 

Pour cela et à ce stade, successivement sur eau plate, on peut suggérer
ces Situations d'Exercices qui paraissent les plus rentables,
pour avoir été testées et optimisées, sous les 2 amures et,
dans toutes les conditions de mer et de vent,
version vague plaquée ou aérienne.

 

 

1 /


Le principe général étant celui-ci et en progression 


- Eau plate
- clapot eau plate
- mer du vent ou houle en mer
- petite vague
- vague formée avec sens de déferlement, à contre-bowl !

 

 

2 /

 

- Vitesse Maximale Maintenue, c'est impératif, on le sait !
- Allure au Travers et à fond ; 
- Lof gradué  vers le vent et vers la crête,
la houle, la vague, la section formée, en tâchant
de bien gagner au vent.
- Dans le Lof et devant Soi, main arrière écartée, coucher la voile !
on doit obtenir  " ce temps de voile pêchu ",
c'est à dire ce Retour dynamique et propulsif du gréement
relancé vers Soi !
C'est bien à cet instant qu'il convient d'abattre le flotteur,
presque simultanément entre la fin du Lof et le renvoi du Gréement ...

 

- Quand le Gréement remonte, penser à reborder pour relancer !
et, en revenant vers l'appui avant, non derrière,
sinon la board cabre très vite et s'arrête !

 

BACKSIDE_AIR_B_BORD_

Ici, Envol Tribord Amure /  Phase de Relance /  version Aerial Vague mais posé juste derrière : Trop haut pour la vitesse et le renvoi de la petite onde !

 

FAISONS LE POINT INTERMÉDIAIRE


A ce stade , il n'y a pas de Recette, c'est le Rider qui va restructurer
son Move Bâbord ! Il devra miser sur sa réussite Tribord,
mais tout en respectant la progression, le niveaux de l'exécution
pour y parvenir...
Se dire :

" mets la voile derrière, places-toi ainsi ou autrement,
le bassin ouvert, les pieds devant " ,  c'est selon chacun !
Mais trop dur à gérer individuellement !


Par contre, si un exercice provoque de bonnes réponses,
nous allons le savoir de suite et stabiliser aussitôt l'acquis,
pour passer à l'étape suivante, sur un clapot formé, bien On Shore !
Parce qu'au niveau de l'Orientation Vague / Vent, tout change : 
l'angle d'attaque  trop franc engendre des dépassements
incontrôlables du type Air-Jibe involontaire ou
Lof tempétueux en toupie...

 

3 /


_ Sur la Crête, sans toujours chercher à sauter,
bien qu'on y parviendra très vite
Faire exactement pareil que sur Eau Plate mais pour ce qui est  du Lof /

l'arrêter
en abattant radical, quand la board a juste la spatule au niveau
de la crête, pour avoir un bon appuis Board arrière et de la portance.
Là, bien insister sur son " coucher de Voile ", vers le bas ;
elle viendra tout naturellement se placer près des jambes,
puisque on va vite. En général, on relance derrière la crête,
mais ce n'est pas grave, car si relances il y a,
à l'abattée, en fusant, c'est gagné et, on peut passer
sur la version Aérienne, toujours sur Clapot ou crête +++ formée !

 

4 /

 

On se lance à fond MAIS avec ce petit plus qui va BOOSTER le Move.
Nous voyons bien que lorsqu'il y a du clapot ou de la mer du vent,
il y a du creux, même léger ! Et bien on va l'exploiter  
en réalisant un petit Bottom Turn Back Side, dos à cette petite pente : 

SOIT 

 


- Se maintenir au Près / Travers, dans le creux ; 
- Abattre un peu Travers / petit Largue = Vitesse +++ !
Cela autorise une Remontée dans la petite pente,
avec un Lof Incisif, radical qui suit,
Carres extérieures au vent ! on oublie les pieds...
ils vont se placer tout seuls, il n'y a pas là
encore de recettes, ils suivent la board ! 
- Réaliser un S,  une vraie sinusoïde à plat sur l'eau en
croisant la course de la crête ou de la vague... C'est un PLUS !

 

Ici, l' intention est de décoller = autre fondamental = provoquer
l'appel du saut ! Y aller franco de port, jusqu'à ce que
l'embase du Mât soit au-dessus de l'eau avant d'abattre franchement.
Le lof est maintenu, mais seulement jusqu'à ce que la spatule
dépasse le niveau de la crête ! Idem pour la Voile que l'on rabat
à son flan, main arrière décalée surtout.
A l'appel du saut, c'est donc la jambe avant qui conduit
et abat le flotteur et l'arrière Groupe ou s'adapte
si on part le corps plus à plat.

PETIT BRIEFING 


Apprendre ce Move, est-ce aussi s' imposer au départ de le réaliser
de suite sous les deux amures ! Ainsi de l'acquérir
en BSA + AERIAL VAGUE, des 2 côtés, pareillement,
avec une préférence Tribord en Aerial et
Back Side Surf en Bâbord ! Au saut Backside Air, c'est égal !

 

5 /

 

Dans la Vague, IDEM, mais tout est question de Timing !

 

- Choisir là où ça envoie le plus, près de la Mousse ;
- balancer sa voile dans la remontée, Lof Maximum
et faire comme si on allait envoyer un Jibe serré, cabré,
en rebordant à la remontée du Gréement

!

LIMITES 

 

*** Mais attention, trop lofer en cabrant la board vers le haut
présente des risques de retard évident entre le replacement de la board
( trop de temps ) et le retour de son gréement vers l'allure
que l'on doit retrouver : le Travers = meilleure relance au planning ...

 

- Enfin, bien plaquer vers le bas son gréement est un gage de réussite,
le point le plus important ; mais si l'on est sur-toilé, il sera très dur
justement de renvoyer et plus encore de lofer, d'enclencher
le " temps de voile dynamique "
qui fait l'appel et l'envol caractéristique du BSA ! a ce temps de RENVOI s'ajoute la gifle de la vague exploitée et frappée ... et là, ça ENVOIE !

VARIANTES VERS LE HAUT-NIVEAU 

 

*** A ce Stade, on peut avancer que rechercher
le TWEAK  de la Board pendant l'envol est le plus sûr
moyen de Relancer ce Move.
Bien sûr, pour éviter l'air Jibe tenace, involontaire,
ne pas engager le Move latéralement mais au Lof !

 

C'est lorsque la voile est très basse, avec de l'envol,
que tout s'éclairci et devient fluide, jusqu'à poser, à coup sûr !
Le Back Side Air se doit d'être toujours plus en Longueur, planer.
C'est la  sa Vocation, la Finalité, d'ailleurs et une Situation
d'exercice excellente : temps maximum en l'Air en BSA !

EN GUISE DE CONCLUSION PARTIELLE 

 


Voilà un Article qui va bien plus loin que le Back Side Air.
Il nous semble applicable aux Pratiques Extrêmes,
du Loop au Shaka, et, bien sûr, pour le Backside Air
que l'on veut acquérir de son mauvais côté !
Cette petite Progression,
devrait le servir sur un plateau, du moins je l'espère,
qu'elle soit aussi utile au plus grand nombre.
Mais avant, nous travaillerons sur des fichiers images
adéquats et en rapport avec les Phases actives
et déterminantes de ce  Move essentiel et Fondamental, si riche en devenir.

 

 

 

 CORSICA...GO56

 

BSA_MARIN_TRIBORD_LONGUEUR_