DSC02097

 " I SCODI NERI " 

 

Mon chant  hermétique   
voies de pierre et  d'eau 


Perméables à la transe par-delà
tout ce qui devient sourd
et demeure aveugle
à nos ébats


Vagues qui me seraient chaîne et trame
ne laissant jamais plus
de tisser le brocart des cieux


Fols épis des prairies marines
que vannent les vents

Indéfiniment


Esprits habités des lieux
solitaires


Quelques belles de jours
dévêtues lâchent encore
leurs chevelures exaltées


Quand à un séduisant ballet
elles me convient


Et de nos jeux impudiques
que leurs lèvres invitent


Dirais-je assez l'ivresse
de ce baiser d'innocence


Que de parfums mélodieux
envoûtent les îles d'antan 

§ 

MARIN 

FRAGMENTS  + DÉLIRES  = FOLIE