dimanche 6 mars 2016

FASSE QUE LA MER !...

   Vaguer ainsi que  songent  à perte de vue ces mots avides de sensComment être seul en foulant la grève vierge de tout pas et que l'onde lisse à souhait       allant par la scène tutélaire  qui nous fascine tutôyer les étoiles sans nombre La tempête abandonne au rivagece qui en fait le charme  les métamorphosesde la beauté   Sur le sable   l'éternel égrène comme il calligraphie le vaste poème de la mer qui passe et s'en revient à toujours    ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,