360_BACK_SIDE_WAVE

PHOTOS IMAGES INTERNET 

Nous tâcherons de vous proposer des Images du Cru Insulaire concernant ce Move d'Anthologie ! Si d'aventure, quelque Rider en possédait, ce serait top de nous les faire parvenir pour étude plus approfondie... Merci d'avance !

 

Observons et analysons dans cette 2 ème Partie les déclencheurs,
les indicateurs de la réussite de ce Move superbe dans les vagues.
Une Transition dirait-on que l'on attribuerait au Freestyle-Wave
Nouvelle Ecole.

Comme toutes les figures de Windsurf dans les vagues, la Vitesse
reste un inconditionnel, un " Fondamental " !


A partir de la Vitesse et de l'erre ainsi emmagasinée, le Windsurfer
se porte au Lof modéré, sur la pente, le corps parfaitement placé
au-dessus de sa Board pour bien se détendre, impulser le renvoi à l'attaque, en Entrée de Move. 

A ce stade, tout doit concourir, d'une part, à neutraliser activement
le Gréement lors du passage à Contre,
mais tout  en le gardant propulsif, orienté de telle sorte à maintenir
un écoulement laminaire sur la voile, une poussée orientée vers l'Avant, au diapason du transfert du poids du corps devant ; aucune composante latérale
forcée ne doit entraver la glisse du Flotteur.


Le regard du Rider est déterminant lors de la conduite du Matos, regard
porté dans la direction souhaitée, en avance, toujours d'un temps !


Quant au corps du Rider placé à l'aplomb de la board, il conduit les appuis
et la prise de carres au niveau plantes de pieds, en deuxième phase, soulageant ainsi le tail. Le Rider reste très proche de son Matos, le suit 

 

COMMENT OPTIMISER LE MOVE

Sur une prise de mains peu écartée, bras arrière parfaitement soulagé, coude 
relevé vers le haut, le guidage du gréement n'est pas forcé mais
en translation, dans un plan latéral, effectuant une sorte de valse voile
tandis que s'opère le changement de carres de la board.


Faire corps avec son Matos, principalement avec son Gréement, le sentir
glisser, sera un bon indice de précision et de coordinations favorables.


Observer du regard, toujours, un temps d'avance sur les séquences du Move
permet d'en assurer la Relance.


Le Rider qui saura exploiter l'énergie, le Timing de la Vague, gagnera en
vitesse d'exécution.


Profiter de l'épaule de la vague, de la section de mousse pour engager le
move sur une pente plus douce, en sortie de vague. La mousse, dans la partie supérieure
de la vague offrant au Rider un appui non négligeable où il placera sa
spatule et, de là, obtiendra  le renvoi orienté qu'il souhaite.

UN POINT ESSENTIEL

Différencier le rôle de la Main Avant qui place et oriente le gréement de celui de la Main Arrière qui soulage et dose les poussées, à l'inverse du Back Side Air ; pour le 360 ° Back Side Wave, le bras reste fléchi, jusqu'au passage de la voile, ce qui favorise la manoeuvre autour d'un axe - point pivot.


VIGILANCE

Plus le Lof sera franc, rapide, de plus en plus engagé, plus le Move
sera difficile à rentrer ; la perte de vitesse encourue se fera au détriment
de la Glisse à contre, de l'Assiette du Flotteur sur l'eau. La Relance
plus forcée en pâtira.

Le vent fort n'est pas garant de la réussite ; ce type de move peur aussi être tenté par vent médium ; le tout étant de maintenir une bonne vitesse initiale, du moins jusqu'en entrée de Move.

A VOS BAORDS

...

BARNABE  pour   CORSICA...GO56