DSC09632_001

Cette vague déferle 200 m plus loin qu'à l'accoutumée, double sa taille, son épaisseur, sur une mer déjà très haute, en sur-cote, par des fonds imposants ! ...

AVIS DE FORTES VAGUES

OU VAGUES DE SUBMERSION

Si les conséquences de ces 2 phénomènes sont pour le moins
identiques, les circonstances et les caractéristiques
semblent différer ! Cela revêt une grande importance.
Il convient d'approcher ces évènements marins qui
menacent à la fois le littoral mais également le marin,
en mer. Les indicateurs peuvent se révéler sournois
ou plus dangereux, encore, car soudains, subreptices.

Nonobstant les manifestations visibles d'un changement
climatique évident qui, - dans certains cas -, peuvent
exacerber la virulence d'une tempête, d'un Médicane,
d'un épisode cyclonique, les vagues dites de submersion
sont évoquées dès lors que la laisse de haute mer serait 
largement dépassée.
Par contre, on parle d'Avis de Fortes Vagues à la côte ou en
mer, lorsqu'elles résultent de la force des vents, du Fetch, de la
durée pendant laquelle souffleront les vents moyens, la force
des Rafales !

Mais en Météo, il faut admettre et opter pour un croisement
des données en jeu, pour une meilleure " connaissance "
des éléments en présence, proches ou éloignés, dont certains
signes, à l'observation, simplement, ne mentent pas ...

AVIS donc aux marins, Hauturiers, Navigateurs et bien sûr,
aux Boardriders ! Leur Sécurité est en jeu ; sachons déceler en Mer, 
au rivage les vagues dites de submersion, celles résultant d'un avis
de fortes vagues, ou bien, les deux à la fois, ce qui apparaît
de plus en plus fréquemment de nos jours !

PLUSIEURS EXEMPLES A L'APPUI

1 /

Tempête classique, voire violente, dans un flux bien marqué,
par  un vent dominant, essentiellement, un long Fetch, - du Type
Golfe du Lion / Sud Sardaigne, Au Secteur NW ...
Un Avis de Fortes Vagues est émis, pour des valeurs hors-normes,
à la côte, avec une  mer très forte à grosse.
On peut effectivement observer des lames exceptionnelles,
des phénomènes de marée de tempête, de courants de surface
très importants, notamment dans les baies et les golfes.
Mais dans de rares cas, la mer, au-delà de ces marques et repères
les plus hauts, les dépasse ou affouille profondément le rivage.

2 /

Idem, mais dans le Sud  du Bassin Méditerranéen,
redouble une Tempête déjà en cours,
depuis Gibraltar, Alboran, de Secteur SW !
Nous sommes en présence d'un Combo, d'une juxtaposition
de deux trains de Houle croisées. Cette addition des Houles
génère au large une mer très grosse, voire énorme,
avec en prime des vagues de Submersion en zones Large -
Grand Large...
Quant à la Côte, les marées dépassent et de loin leurs
limites,
envahissant et bousculant même le trait de côtes !

3 /

A tout cela s'ajoutent les pressions atmosphériques,
les Grains au Large et leur redoutables effets de " Pumping ",
rehaussant les côtes de marées, si modestes soient-elles,
même en mer Méditerranée !  La position de la Dépression influe ...
Enfin, notons l'importance de ces courants, de ces rapides
flux établis sur de longues distances et, générant par très forte
instabilité, de violentes rafales, on pourrait évoquer de
redoutables rafales déchaînant les éléments.

4 /

L'Avis de fortes vagues laisse supposer des lames
parfaitement visibles, un déferlement imposant mais de
type plus habituel ...
Les vagues de Submersion seraient quant
à elles sans limite aucune, menaçantes en mer comme sur
les berges. Elles prennent plusieurs aspects dont
on ne voit pas toujours venir le danger.
La hauteur d'eau peut s'avérer être une " Marée ",
un imposant et interminable déplacement
d'eau résultant d'ondes dont on ne pressent pas la genèse,
en amont !

5 /

A l'attention des Riders, notons les dangers de ces deux
phénomènes à l'approche de la côte, près des Îles, îlots,
vers les  Reefs et les Hauts-Fonds !
Que se passent-ils vraiment ?

La mer forte ou plus haute des marées de tempête déferle
plus loin, certes !
Sa houle gagne en célérité, en eau plus profonde ! Elle lève
donc plus vite et plus haut une masse d'eau dont le volume
sera proportionnel à son déplacement d'une part,
et à la quantité d'eau accumulée derrière et plus encore,
aspirée devant !
Cette double énergie précipite le rapport Espace Temps,
change la donne du type de Déferlement et, de là, le Rider
non avisé ou téméraire !
Nous vîmes au large, à la côte des vagues d'une ampleur
hallucinante, aussi hautes que larges, tout balayer, par des
vents tempétueux qui n'auraient laissé aucune chance
à un voilier hauturier !

CORSICA...GO56
Pour la Sécurité

 

DSC09624_003

 Ici, toute la masse d'eau aspirée sur le devant, tandis que les vents poussent à l'arrière ! Un rouleau qui toise la grande hauteur d'un îlôt ! Il y  a de gros dangers en cas de chute, le placement ici est sérieusement aléatoire

!