samedi 14 mai 2016

PLAIN CHANT D’ÉCUME !...

           Le photographe confie :  " aucun effet, aucune modification ou retouche de l'image ; les lumières et les contrastes sont tels qu'ils apparaissent à l'oeil nu  " !  Soit ... Vertiges au royaume des songes à ciels ouverts. Il n'est ici qu'une seule et même fenêtre sur le grand bleu inondé de soleil. Les saints de glace y pourvoient ; un vent fort et froid achève de bleuir les horizons des îles. Les camaïeux ultra-marins déclinent vers l'infini les mystères d'un azur... [Lire la suite]

samedi 14 mai 2016

LE BALLET DES VAGUES ...

    Regardez la Mer, l'Océan en peinture  se mouvoir et fluer ! Impérissable, inextinguible scansion que ce champs aux étoiles sans nombre qui nous parle d'infini, de vérité, d'amour et de vie ! Ô Ciel, à portée de la main, de l'étrave, que mon coeur caresse aux confins de la glisse qui déjà fonde l' Eau-Delà qui attend patiemment !...   « Dieu a créé, formé l’être humain d’après la structure de l’univers, d’après l’ensemble du cosmos ».  Hildegarde de BINGEN    HUMAN    ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:30:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 14 mai 2016

L'AZUR EN QUATRE DIMENSIONS !...

  Nous comprenons les oiseaux, le Peuple Migrateur ! Tout n'est qu'invitation au voyage, à la transhumance des âmes, pour le Chant Général de la Nature qui nous montre la voie et le chemin. Qu'en aurions - nous fait ?  L'homme tue l'Oiseau, par milliers, tue son prochain, pisse vers l'azur, défigure la Terre  et le Rivage, se moque bien du TOUT qui l'engendre et le fait devenir sans qu'il se souvienne des splendeurs d'antan. Ces Îles sont protégées ; de véritables paradis sur terre ! Rien, en bord de mer n'aurait... [Lire la suite]