IMPRESSIONNANT_RN_SWELL_GAZ______10__001

 

 

OU  LA VOIE QUI NE SE VOIT PAS



Insigne et virtuelle 
Comme une ellipse
au galbe duel 
qui nous destine
je veux dire la voie de l'onde 
dont je suis aveugle le linéament
et que les rives transmuent
jusqu'à l'infiniment bleu de l'aube

Es-tu  dessein 
probable rencontre
l'esquisse fidèle 
de la  lettre ouverte
qui eut si souvent 
caressé l'espoir de nommer 
Sagesse

Tu mêles à la fois tes ellipses
aux chutes de  l'enfer des enfers
l'élévation de nos sonnets à la lune
qui eussent parfait le ballet d'Océan
Je ne décèle désormais en toi
que l'épure d'un tracé 
le lacis sur les vagues nitides
qui me guident et transcendent

Ainsi de l'abandon
un dialogue renaît 
sans faille ni accroc 
au-delà des sens 
car il suffit d'aller l'amble 
d'un coeur 
dont l'étrange scansion
vient du souffle 
et monte des abîmes safres 

De citadelles d'eau 
en apothéose de cristal 
point  l'exil   onirique  le royaume  
qui nous ceint
On prétend que l'aura hippogriffe
entonne sans fin l'ode à la vie
 souligne les champs mythiques
d'un  chant océanique 

 

§

 

MARIN -  OCÉANIQUE  -  

En cours d'Ecriture -  2ème Ecriture  / 07.06.26