ARTABAN_DANS_LES_VAGUES_

 

" ARTABAN et PIERREAU "  / L'OSMOSE 

Quand les Modèles fument et vous balancent des 3 / 4 Mètres de Houle, sans doute évoquent-ils les corrélations établies entre  la Mer du vent et  les creux ; une sorte d'abaque immuable, d'échelle qui au Large s'adapte peut - être mais qui aux rivages suppose bien des nuances et des réajustements !

Ces Modèles - là en sont incapables !... Pour dire la mer, encore faut-il la vivre ailleurs que dans un " salon " bardé d'informatique ! Sinon, on risque d'être  par trop parfait, de se planter royalement. "ARTABAN ", ici présent, Rider et chercheur de vagues témoigne : 

" En  effet, lorsque le vent souffle et, à la côte, ne donne aucune vague, il convient de sortir un peu les  " Zamis ", pour aller dénicher quelques rampes, fussent-elles On Shore ! On s'accommode d'une orientation moins favorable. Mais l'eau plate, du fond des golfes : quelle barbe ! Surtout lorsque l'on suit les Modèles Météo, à la lettre, qui se gauffrent comme cela  n'est pas permis.

Ah, moi,  " ARTABAN ", je rigole et je plains ces artificiers d'un temps dont ils ne saisissent ni ne comprennent les moindres évolutions et subtilités ! Je m'évade, ailleurs, partout là où les vagues aiment à se cacher et à se livrer dans une intimité toute particulière et séduisante. En toile de fond, vers la fin des baies et des golfes, la misère du flat sévit ... On s'y incruste, comme par  habitude ! Après tout, c'est comme au lit,  les habitus tuent le temps et le charme de l'imprévu, de l'inhabituel qui envoûte et captive... Digressions, me diriez-vous ? Mais quoi ! " ARTABAN ", Rider devant " l'éternel en allé ", je vous dis :  

_ Bougez un peu, allez voir ailleurs ce qu'une Île offre de perles et de joyaux liquides, voyagez, découvrez, poétisez, chantez ! 

C'était la chronique d ' " ARTABAN  ", un Rider qui nous vient d'Egypte et qui se joint à nous, dans ce vaste Espace 100 % Wavesailing  

" ARTABAN " pour CORSICA...GO56