COMBO_URIENTI_OVERMAST_

 Vers la grande Passe, au large :  des collines d'eau ! L'horizon se déforme, comme soulevé par des forces titanesques. Nous sommes à plus d'un Mille de la côte ...

 

" Je me rattrape par les yeux à tous les corps car chacun est un soleil. Je le sais puisque je vais de lumière en lumière à chaque rencontre et je me fais ainsi de jour en jour mon propre système solaire. "

 MESCHONNIC 

 

PIERREAU_SLAB_

Un sec ; autour, une vaste dalle. L'onde s'enroule et se métamorphose en Slab superbe ! Si le rider parvient à toucher cette vague au bon moment, Surf On Shore, c'est l'Envol assuré en Aerial Back Surf ! 

" ISSÂA " est un Boardrider, un passionné d'Extrêmes Aventures ! Il fut jadis bercé par le chant  des vagues du Maroc et s'aguerrit très jeune  aux rouleaux de la lagune envahie dès le  retour du flot, au bord de l'Atlantique... Ses jeux laissaient augurer quelques folies dont il nous parla avec nostalgie ; et pour causes ! Combien de rivages, de destinations n'aura-t-il pas courus ?  entre l'Asie et l'Afrique de l'Ouest, sans oublier le merveilleux Maghreb, il voyagea durant près de 20 ans. Puis il atteint un jour  la Méditerranée, découvrit la Grande Bleue, ses Îles, l'Île dont il tient encore quelques proches origines, enfin, des liens plus ou moins brisés... La " Grande Mer "  lui révéla ses secrets tout en l'invitant à aller plus loin, plus intimement en elle, là où les eaux et la terre se livrent l'un à l'autre, intemporelles. C'est ainsi que naquit en lui l'idée, le concept du Solo ; non pour " être ou se retrouver seul " , ce qui en pareil milieu  serait comme un non sens raisonnable, mais davantage pour s'en remettre à l'imprévu, l'inhabituel, la découverte, de probables écrins que les vents et les vagues ouvragent à l'infini. Un " certain  " conclura que :  " Issâa " fuit le monde, tient à s'isoler ", nous le citons : raisonnement primaire du quidam qui n'aura rien compris et rase les paquerettes ! Il se reconnaîtra, soyons-en sûr...!

Mais dépassons ces faits banaux, l'argumentaire aisé qui caractérise le commun. Virons  de bord au vent et en d'autres lieux tous plus féeriques les uns que les autres. Qu'ils fussent au large, au détour d'un Cap, dominant de vastes hauts-fonds, au-dessus d'un sec profond,  voici un florilège d'images que déclinent le hasard, la nécessité impérieuse de s'y rendre pour contempler les forces de la nature.  Telle serait la raison d'être  du Solo et du Champ d'Aventures Marines. L'issue oscille entre accomplissement ou fortune de mer dont Dieu seul  sait si l'on s'en sortira indemne ; une sorte de pari, une provocation où l'épreuve dépasse le concours. La mise est sans appel ! On assume ou pas et, il convient de le savoir. S'y préparer confine au sacerdoce, certes, mais il faut admettre que le sans faute est une gageure, un défi insensé !  

 

IMPRESSIONNANT_RN_SWELL_GAZ______10__002

CSC...GO56  _  

Mais pourquoi donc le Solo, " Issâa " ? 

 

 

 

 

Kick Out pour ce Rider parvenu au terme d'un Surf rare !  Le " Basalte " n'est plus loin ; très chaud devant

 !

DSC02381

" ... Pour découvrir peut-être des phénomènes rares que la mer en beautés consent à générer, à offrir. De ces instants sublimes, entre vie, apothéose et imminence du danger, de la mort, que les grosses vagues, fantasmagories liquides,  éploient si près de nous !  

 

 

Être aussi  le passager  de ces pentes hallucinantes qui emmènent l'intrépide au-delà du réel, dans un tonnerre assourdissant, à l'instar du silence d'ailleurs,  avec lequel il finit par se confondre. Le " Soliste " n'attend pas que lui vienne sur un plateau l'excellence diversifiée, les scènes innombrables  d'une étendue que tout oppose à la monotonie des habitudes. Non ! il lui faut aller, chercher, estimer, attendre, supposer, vérifier ce qu'il attend des éléments et des reliefs  lorsque, ensemble, ils deviennent ce que leur conjonction et juxtaposition en font.

Enfin et au cours de ce parcours passionnant, le Soliste apprend lentement à s'adapter ; il le fera dans le sens d'une vigilance accrue, d'une lecture plus fine de toutes les choses de la mer, en vue de réagir vite et, si possible, avec un temps d'avance, opportunément, promptement. Cette crainte qui vaut humilité pourra seule le sauver de la déraison, de la témérité aveugle ; une chute, une blessure, le bris d'un élément du gréement et c'est la lourde sanction, celle dont on peut ne pas revenir  !... " 

" Issâa " aura parcouru  et découvert des lieux magiques. Entre les cimes enneigées de l'hiver et l'arc-en-ciel qui prend sa source dans la mer,  aux turquoises éblouissantes des lames, les saisons dessinent les contours d'une Île miraculeuse. Un mirage flottant sur l'azur !  

Seul entre deux hautes vagues, il entrevit un autre aspect du temps, cet instant interminable juché entre le passé antérieur, immédiat qui bouleverse et ravage tout devant soi et l'avenir, grondant et menaçant, derrière, haut telle une muraille de cristal... La solitude pour seule compagne, en cet intervalle tangent,  glissant sur le fil ténu de la lame, le " Soliste " joue à se chercher en répondant aux multiples appels de l'immensité.

§ 

 

" ISSÂA "  

pour CORSICA...GO56

 

PHIKARIA_GROS_TEMPS__SOLO_

OUTSIDE_REEF_PUISSANT_SOLO_

 

 

 

 

 

 

 

Fabuleux Spot ! L'automne ici donne et entonne le chant de la mémoire ! Enigme ... On ne dit rien ; survol des lames ou  comme sur l'image de Gauche, immersion dans les couloirs du temps ; le Mistral Noir souffle en fort coup de vent !

 

...