Magic_Testarella_3

Devant la Passe de "  PUNTA " , juste derrière le  gros rocher qui en signale la sortie, à droite !...  Vertigineux Solo d'un allumé : " MARIO BROS  "

Il fut un temps où les Solos sur TESTARELLA ouvraient des horizons infinis ! Vers l'Ether, le Ponant, Cap Marianon. Des heures sibyllines où les éléments et les sens, d'un commun accord, divaguent avec les lumières du jour et du Solstice d'hiver !...

Image étonnante d'une Tempête Large, profondément hivernale ; nous sommes juste devant la passe principale ;  Une veine d'eau devenue infranchissable entre les séries nourries de vagues.

Une 3.7 M2  pour aile a depuis longtemps dépassé sa plage d'utilisation ! Il faut composer, durer, résister pour éviter de rentrer, de réduire sa toile, au risque de voir  le vent faiblir au moment critique, lorsque de reprendre le flot.

Coup de poker ; tenir dans les violentes rafales, longer ces déferlantes  terribles à quelques mètres des rochers, emprunter ces couloirs où le temps, entre la lame, derrière et, le brisant, devant, circonscrivent l'instant porteur. Quintessence indicible soulignant un brin de conscience que balaient bourrasques et violentes rafales !

Le Solo toucherait à des sommets  insoupçonnés ; la clarté des mots que l'on découvre sur le fil de la lame, au zénith d'une ascension, de l'ellipse, tournoyant autour des mondes afin de mieux les embrasser, au-delà du regard, avec le coeur... S'oublier un moment, poussière d'étoile sur le filigrane d'un Azur palpable et si précieux où j'aurai gravé les maux d'un inextinguible  cauchemar

!

MARIN 

- Délire absinthe - Archives 2010

BSA_MARIN__2010