895585_temperature_moyenne_entre_janvier_et_juin_2016_infographie_big

 

LE LIEN

http://www.liberation.fr/ LE LIEN  futurs/2016/07/21/la-rapidite-du-rechauffement-actuel-est-sans-equivalent-depuis-au-moins-8-000-ans_1467667

 

Voir cette prospective sur le Climat à venir, un résumé des enjeux courus, nos horizons climatiques d'ici à 2050, au moins ! La tendance n'est certes pas à l'optimisme auto-proclamé de COP21, bien loin de là. Le climatologue se lâche un peu mais fait toujours dans l'euphémisme raisonnable.

La Thermodynamique est enclenchée. La systémique  doit maintenant pointer les rétro-actions de toutes activités humaines sales sur Terre. Les marges sont minces et l'inertie acquise serait celle du gigantesque tanker privé de gouvernail. Les données actuelles deviennent alarmantes et les projections pour 2016 risquent d'atteindre des plafonds inégalés. On ne voit pas comment la courbe des températures moyennes pourrait se neutraliser, pour enfin s'inverser. Pari non seulement  impossible mais gageure effrontée, impudente.

La nouvelle grille économique mondiale le sait ; mais elle se complaît dans la fructification juteuse des profits à très grande échelle qui ravissent la très haute finance internationale. Les politiques sont des pantins, des affidés aux ordres de la manne. Les technocrates de la finance tirent les ficelles. De la morale planétaire, ils s'en balancent. Aux rois du pétrole et du virtuel le marché des nouvelles technologies, du gadget et de leurs déchets, la surconsommation effrénée et tout azimut. Tout prendre qui eût été circonscrit à l'aune de sa vie, soit, en quelque sorte : " on se gave tant que l'on peut, après : Exit " ! Les " petits " vont trinquer, quand ils ne suffoqueront pas sous un tapis de bombes. Quant aux déshérités, sécheresses et canicules à répétition achèveront de consacrer les désordres d'un enrichissement géographique inégal. Le nouvel ordre mondial sera commandé par l'injonction aveugle, implacable de la richesse et des rapports faussés entre le Nord et le Sud.

L'écologie, la climatologie forgent lentement le profil d'une planète condamnée, vouée  demain à de très graves conflits d'intérêts avant qu'ils ne se commuent en affrontements sociaux et politiques majeurs, sous un ciel ardent, chaotique, destructeur. Incendies gigantesques que rien ne pourra stopper, durant des mois, conflits locaux et sociaux en extension constante, famines et crises humanitaires larvées qui parviendront à leur paroxysmes, ressources planétaires mises à mal non seulement par un climat exacerbé dans le rouge mais plus encore, par incurie et incapacité à gérer le renouvellement des ressources naturelles, dans un milieu ultra-pollué. Pendant ce temps, les politiques lissent le poils de la très haute finance, servent les marchés, polissent le système boursier mondial. La place est chère et les prébendes : fabuleuses

!

Allez, encore une petit Lien

 

 

Voir l'actu en direct

Climat. Montée des eaux, sécheresse, fonte des glaciers. 2015 est la pire année de l'époque moderne

 

CORSICA...GO56