Questions de bon sens ! Hiver / Eté / Mi-Saison : partir du principe qu'en Mer, nous ne serons jamais assez couverts ! A vous donc de traduire... Cependant, il nous faut sur cet espace poser quelques recommandations utiles, issues de ces témoignages vécus que nous rapportent les visiteurs. 

Les occasions de baigner sont légions, nous passons au-dessus, sachant qu'elles peuvent être + / - traumatisantes pour le Rider.

Les paramètres de la navigation ne  sont jamais les mêmes, pour soi, mais aussi suivant  la préparation spécifique de la navigation, soit :  

L'alimentation - diététique, la résistance à l'effort et la sensibilité au froid, le contexte de blessure ou pas, le temps à passer dans l'eau.

LA COMBINAISON  // VIGILANCE 

 

Il faut savoir qu'une combinaison trop serrée aux points névralgiques peut s'avérer  être un danger redoutable pour le Windsurfer qui s'engage l'hiver en eau froide. Les compressions dans les zones du cou notamment peuvent être sources de malaises, d'étourdissements et d'extrêmes fatigues ; on veillera sur ce point avec une attention toute particulière.

Les extrémités peuvent également générer des désagréments indésirables, surtout par gros temps ; crampes précoces, engorgements, mauvais drainage de la circulation veineuse, réchauffement aléatoire de la température du corps ; l'organisme force d'un point de vue de l'hémodynamique sanguine ! 

AVOIR TROP CHAUD 

 

L'été ou en demi-saison, il en est de même ! On peut être par trop couvert et souffrir d'une chaleur plus pernicieuse et masquée. Le corps se déshydrate très vite et fatigue, perd  ses sels minéraux, fuse vers la crampe et l'épuisement, voire la sensation du malaise que l'on ne cerne pas de suite...

UN SUBTIL EQUILIBRE 

 

La Combinaison doit vous assurer un compromis aisance et régulation thermique optimales. De quoi perdre le moins de calories par les effets du froid ressenti tout en assurant une mobilité parfaite et non contraignante. Il n'est pas superflu de disposer de 3 Combinaisons : 

Eté - Mi-Saison - Hiver

sachant qu'une combinaison d'été ne se réduit pas au marcell, bien loin de là, surtout par Mistral ou Tramontane.

EN GUISE DE CONCLUSION 

 

Sachez que le temps à passer dans l'eau ne dépend jamais du Windsurfer mais de l'état de la mer, des conditions, de votre santé générale. Cet intervalle peut s'avérer très long, impactant toutes vos facultés si l'hypothermie venait à s'emparer de vos moyens. N'oubliez jamais ce point, fussiez-vous en été, en ballade, lors d'un long bord, d'une échappée, d'un Move risqué, etc ! être bien couvert importe beaucoup tout en se rafraîchissant souvent : rentrer et s'hydrater - se mettre à l'eau régulièrement et renouveler  à l'intérieur l'eau de la combinaison...

Enfin, bien choisir ses combinaisons et les utiliser à bon escient n'est pas un luxe mais une question de survie. Y adjoindre un Gilet-Jacket contre les impacts et les chocs peut aider suivant la nature de vos ébats, les conditions, les lieux et le niveau  exposés ... On n'hésite pas, on met quelques chances en plus de notre côté ; en Mer, il en manque toujours !

MARIN - PREVENTION  / SECURITE