lampedusa

Photo /  Lampedusa  tirée du Site  

 http://www.seebauers-world.com/

 

 

LAMPEDUSA 

 

Quand t'a tenté ta chance à bord ce bateau 
T'imaginais la France comme un Eldorado 
Contre vents et marées, tu es resté debout 
La Méditerranée avait une faim de loup, de loup 

Est-ce que je serai le bienvenu chez vous 
Est-ce que je serai le bienvenu c'est tout 

Toi tu rêvais d'Europe 
Quand sa mythologie 
Gorgones et cyclopes 
Restaient sourds à tes cris 
Maudits chants des sirènes 
Leurs promesses de bonheur 
Elles t'ont poussé sans peine 
A surmonter ta peur, ta peur 

Est-ce que je serai le bienvenu chez vous 

 

Est-ce que je serai le bienvenu c'est tout 
Est-ce que je serai le bienvenu chez vous 
Est-ce que je serai le bienvenu c'est tout 

Mais les royaumes enchantés sont régis par des lois 
Et les contes de fées soumis à des quotas 
Tes espoirs sont échoués au bord de la lagune 
Tes rêves sont enterrés dans une fosse commune, commune 

Car tu n'étais pas le bienvenu chez nous, non 
Tu n'étais pas le bienvenu c'est tout 
Car tu n'étais pas le bienvenu chez nous, non 
Tu n'étais pas le bienvenu c'est tout 

Lampedusa panse ses plaies au petit matin 
Cette nuit la mort a frappé, moi je n'y pouvais rien 
Lampedusa panse ses plaies au petit matin 
Cette nuit la mort a frappé, moi 
Moi j'étais trop loin

DEBOUT SUR LE ZINC 

 

LAMPEDUSA 

 

Je pense à toi mon amour 
Moi qui suis loin de nos terres 
J’y vais pour toi mon amour 
Pour mama et pour mes frères 

La-bas c’est une terre d’accueil 
Je serai bientôt sur le seuil 
Oh la-bas c’est l’Europe 

Mais sur cette mer d’écueil 
Sous cette lune en deuil 
On écope, on écope 

Dis à mes aïeux et dis à Mama 
Que ce sera merveilleux à Lampedusa 

Oh dis à mes aïeux 
Dis le à Moussa 
Je coulerai des jours heureux à Lampedusa 

Je pense à toi mon amour 
Toi qu’es-tu en train de faire 
Ne t’en fais pas mon amour 
Bientôt vous serez si fier 

Et même si le temps se gâte 
Même si le vent nous frappe 
J’arriverai bientôt 

Même si le vent nous tape 
La prochaine étape c’est l’eldorado 

Dis à mes aïeux et dis à Mama 
Que tout ira mieux à Lampedusa 

Oh dis à mes aïeux 
Dis le à Moussa 
Je coulerai des jours heureux à Lampedusa 

Oh mon Dieu, mon Dieu 
J’ai tant rêvé de ce lieu 
J’y allais pour toi et moi 
J’ai tant rêvé de ce lieu 
Ce lieu que j’aimerai pas 
Oh si tu savais mon Dieu 
Comme j’ai froid 

Oh mon Dieu, mon Dieu 
A toi je t’ai dit adieu 
Mais dis rien à Mama 
Je revois encore tes yeux 
J’entends leurs samba 
Pendant que je coule au milieu 
Au large de Lampedusa 

Oh mon Dieu, mon Dieu 
J’ai tant rêvé d’être moi 
Dis rien à Mama 
Oh  je coule au milieu à Lampedusa 

Je pense à toi mon amour 
Cette pensée sera la dernière

!  

Christophe MAE