WALIGATOR_VERS__URIENTI_

 


J'ai comme un refrain qui me revient
des cimes       des pics  de la folie
Là-bas     à bord d'un esquif       divinement vélivole 
entre les écueils         la solitude  vague  
Et rien ne saurait en  travestir les versants ondés
Des neiges de l'azur
aux  ailes blanches des confins mutiques 

Convolons  veux-tu  toi et moi

A l'orée des champs
ivre de nuit
perpétuelle et étoilée
Je me suis confié
aux lointains clochers      des  fols  amers
échappant au bourdon de l'oubli
qui eûssent grimé les clartés de l'absence
Alors que le néant     à jamais
absente           distance
puis      légitime     le suicide de nous  accomplis 

§ 

A bord de la folie, que l'hiver convoie vers l'exil 

 

SOLITUDE___RECIFS