EL_NINO____LA_NINA_

 

IMPACTS OU NON

Il faudrait le souhaiter, ce qui conférerait à un phénomène naturel cyclique les effets de la hausse globale des moyennes de températures à la surface du Globe depuis de nombreux mois ...

Dès le mois de Juillet 2016, nous posions déjà l'éventualité d'une fin d'année et d'un hiver plus rigoureux. Le phénomène El NINO aurait perdu de son intensité. Des aléas qui génèrent des perturbations d'ordre climatique non négligeables à l'échelle d'un hémisphère voir de vaste zones géographiques dont l'étendue dépasserait la superficie du continent américain.

L'Alternance NINO / NINA pourrait engendrer des chocs d'ordre  thermodynamique très puissants.

Mais qu'en est-il des régions tempérées, des pourtours de la Méditerranée-Corse, du continent et de l'Europe dans son ensemble ?  Il semblerait que l'étude attentive des conditions Météo, depuis le début de l'été laissent apparaître une succession de pics de chaleur et de refroidissement qui apparaissent  de plus en plus fréquents et durables.

En Méditerranée Occidentale, jamais été aura affiché 3 épisodes de trois jours de vents établis depuis les Balkans au secteur Nord-Est, assez forts, suivis de flux et de courants d'Ouest.

Des dépressions certes relatives en été mais plus nombreuses,  un gradient de pression aussi marqué, voir un Talweg sur le Bassin Occidental.

Les pluies ont été plus précoces, Septembre et Octobre ne dérogent pas, et  l'alternance vent et calmes relatifs est ponctuée de flux modérés de secteur Nord. Il fait donc plus froid les soirs et les matins, ce qui n'était plus arrivé depuis bien des années.

Les ciels de fin d'été et de début d'automne augurent également d'une situation inhabituelle, plus contrastée, quasi hivernale ; quant aux vents, ils nous apparaissent plus frais, moins sujets aux effets de mers chaudes et de brises à la belle saison !

Circonstances que nous connaissions il y a  déjà 2 voire 3 décennies...

Serions - nous en passe de subir à nouveau les effets de la NINA, l'inverse du NINO ?  Voir ce 

LIEN

https://www.notre-planete.info/terre/climatologie_meteo/elnino.php

 

Les States pourraient être le théâtre de terrible contrastes thermiques entre les reflux du NINO et les coulées d'air des pôles, générant des Blizzards inédits et des chutes de neiges catastrophiques ! 

 

Aurions-nous donc un Automne franc, un long hiver. Serons-nous sous le joug de masses d'air froid en provenance de Sibérie ou du Grand Nord, de l'Arctique ? Une situation normale si tant est qu'elle accorde aux flux océaniques quelques intervalles de douceurs qui font le charme des climats tempérés et toutes leurs   nuances.

A SUIVRE