AERIAL__JUMP__RE__ENTRY_

On note l'appel du Jump  à contre-bowl, la flèche que la vague opère en tournant ! Il faut aussi que le rider  abatte en l'air, Largue,  soit suivre la course de cette onde pour poser. Il ne s'agit aucunement d'un Aerial Back Side mais d'une appropriation particulière de conditions favorables et incitantes  que certains spots offrent à l'Extrême. Dans le gros temps, ces Jumps Re-Entry sont de vraies perles aériennes, simulent l'Aerial, y entraînent de la plus efficace des façons. 

 

BY   " MIKOTEY  " 

 

Qui  a l'habitude des Reefs sauvages, Outside, bien sûr ! On parle ici de ces plateaux sous-marins qui auraient été chapés par le swell pour y dérouler un tapis de vagues métamorphosées...

En fait, dès la mer du vent, ce qui présentement est bien le cas sur ce spot, le relief, les fonds marins orchestrent tout un ballet de vagues,  à l'origine de même secteur mais qui, une fois parvenues à maturité, déferlent en entourant le plateau situé au large et en pleine eau.

Si bien que par rapport à la constante d'un vent plus ou moins stable et régulier, on peut exploiter des bowls au surf, pour sauter et, à partir de cet envol, reposer dans la même section qui est en train de tourner, de s'orienter, de former un quasi arc-de-cercle.

Sur le cas de figure présenté sur ce post, " MIKOTEY ", Rider des Îles anormales, repose ce saut d'entraînement à l'Aerial,  très en longueur, juste sur le dôme de la vague, en floater, sachant qu'il en aura  déjà rentré,  posé dans la même pente, ce qui est inouï, ici, en Méditerranée !

POURQUOI LE CLASSER EN MODE AERIAL OFF THE LIP 

- Il se déclenche à Contre-Bowl, c'est dire sur la partie de la vague qui déferle en ouvrant et en venant vers le  rider  qui  se trouve  au SURF 

_ Le rider arrive lancé sur la pente, non de face mais parallèle, à l'instar d'un bottom turn Front ou Back Side ; 

- Il plane au-dessus de la section en abattant  ; 

- Pour enfin et surtout poser dans  la même pente,  into-planning  ...

 

Nous reviendrons sur  le sujet ;  il ne s'agit certes pas d'un réel aerial mais il y prépare, plus que sérieusement, parce que la vague exploitée continue de tourner favorablement à un endroit et un moment très précis, le rider se trouvant Travers Largue pour un Maximum de vitesse à l'exécution

§ 

Contribution de  " MIKOTEY " du Journal des Îles 

pour 

CORSICA...GO56

 

BEAU_JUMP__DE__MIKOTEY___IN__2__001

Si le Rider opte pour un TMA soit un temps maximum en l'air, - Hauteur + Longueur -, il peut  poser sur la pente de la vague qui suit ! C'est bien réel, surtout lorsque les vagues de vent ont peu de période et de longueur d'onde, avant que le gros swell ne rentre ... 2 Challenges en  1 ! Il faut un peu d'imagination et surtout choisir le spot en fonction d'un projet