DERIVE_SAUT_DROIT_

Déport volontaire de la Board  sous le vent. Dans un premier temps :

 voile + / - choquée mais sous contrôle. Dans un deuxième temps et pendant la Dérive, voile + / - Bordée pour maintenir le temps en l'air !  Yes ...

 

 PREAMBULE 

Hélas ! ici, pas encore de High Jump version Ian BOYD  des années 80 ... Mais un article qui peut ouvrir des portes sur le sujet de la Dérive en Saut Windsurf. Notons que les matériels ont tellement évolué qu'ils autorisent des folies, des rotations extrêmes à plus de 12 / 15 mètres de hauteur.

Si  nous évoquons la DÉRIVE due au vent, lors des sauts, c'est aussi parce qu'elle est incontournable, d'une part et, d'autre part, qu'il nous faut la provoquer, l'accentuer. Hypothèse d'étude et d'analyse, certes, sachant que nous devons démontrer que ce facteur de l'Espace-Temps est prépondérant dès lors qu'il parfait la Trajectoire, le vol du rider, sa réception.

Nous sommes bien dans le cadre des sauts classiques ; d'aucuns minimiseront le Move, pourquoi pas ?  Mais il faut se rendre à l'évidence : le Saut, le Jump ne vaudra que par  son amplitude, sa hauteur, le temps maximum passé en l'air et de là, bien évidemment, la dose de dérive qui lui est appliquée, naturelle ou provoquée.

 

DERIVE_SAUT_B_BORD_

 

A explorer et à travailler aussi en Bâbord, soit sur les deux Amures. Il est capital de rester groupé et surtout très tonique, quelle que soit l'attitude, la posture, la forme de corps en phase aérienne... Ce type de Jump avec recherche de Dérive latérale peut aussi se concevoir lors des In, c'est à dire lorsque le Rider revient et entreprend la vague de l'arrière, appel du saut sur le dos de la lèvre ! Suppose une très grande vitesse ;  l'effet est saisissant avec Moves à Suivre, soit Take Off / Bottom, etc !...

 

LES POINTS CLES 

 _ Couple Vitesse et Rampe, Tremplin raide ; 

_  Dès l'Appel du Saut, lui donner une Orientation Travers pour aller chercher Largue  une fois pris dans l'ascension ; Pour cela, le Jumper s'appliquera à donner la carène, le dessous de la planche au vent, ce qui favorisera le meilleur déport latéral.

_ La main arrière sera décalée et le Gréement se verra monter de telle sorte que le Rider se place en Suspension, bras tendus, constamment à la recherche de sustentations ; il reste  comme   coiffé par son gréement tout en maintenant sa planche bien au Largue, jambe arrière regroupée sur la cuisse et la jambe avant en quasi extension = Configuration de verrouillage dynamique !

 

TRAJECTOIRE_

 

Appel du Saut - Décrochement _ Abattée et bloquage de la posture, voile sous contrôle pour optimiser la longueur du Jump. L'Orientation Travers - Petit Largue est confortable, le Rider s'adapte au secteur d'impulsion ici typé longueur, ( Vecteur et Résultante favorables ) : tout est quesion de lecture et d'analyse des données immédiates... L'entraînement consiste justement à réduire les écarts Réponses / Informations ... Ici, Jump posé Full Planning.

 

DU POINT DE VUE  CINETIQUE 

 

 

Ce type de Trajectoire travaillée volontairement et non fortuite résulte d'une conduite d'adaptation à la véhémence des éléments, au projet du Rider. Mais il faut intégrer le fait que la DÉRIVE AÉRIENNE rend compte de plusieurs vecteurs en présence, soit : une composante de Hauteur, de Longueur, de Dérive latérale mais aussi de rappel de la gravité.

Or, c'est bien sur ce  point qu'il convient d'agir ; ne pas chuter vite, monter exclusivement vers le Haut pour retomber mais s'engager aussi vers l'avant, dans une allure qui se prête le plus au vol : le Largue ! Cela, quelle que soit la hauteur du Jump dès lors que le Rider décolle franchement.

 

LES CORRECTIONS DE TRAJECTOIRES 

 

_ On peut d'ores et déjà intégrer dans la chronologie :  la course d'élan au vent de Travers _  Près Bon Plein, la satellisation vers le Petit Largue  puis successivement : 

_ A L'Appel du Saut suit un premier envol vertical  qui dépend beaucoup de la Vitesse et de la coupe du tremplin ; 

_ Vers  l'apogée de l'énergie emmagasinée, le Rider peut et doit chercher une composante Longueur mais en restant  toujours  sous sa planche, bien regroupé, gréement un peu plus proche et bordé  pour un meilleur contrôle ! Ce sont là  des points de repères qu'il ponctue de coordinations précises et totalement contrôlées.

_ Enfin, emmener sa Board sous le vent, dans une abattée par rapport au vent mais aussi une excentration du Corps qui reste plus au vent délivrent à la fois  un meilleur contôle de l'ensemble Rider / Matos mais  aussi l'asurance de le maintenir en sécurité, totalement maîtrisable.

A SUIVRE 

CORSICA...GO56

IDEM_A_UNE_MAIN_

 

Idem à une main ! Mais nous verrons ce qu'il en est du High Jump, à compter de 8 Mètres environ au-dessus du Tremplin

!...