1000x550_video_ecologie_ces_10_catastrophes_qui_ont_change_le_monde_pf

http://www.vodeo.tv/thematique/catastrophes-naturelles

 

 INSISTONS _ MARTELONS _ HARCELONS _ INTERPELLONS CES POLITIQUES A LA PETITE SEMAINE EN MATIERE

D'ENVIRONNEMENT 

ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

La situation est inquiétante ! Nous réitérons les MESSAGES. Une épée de Damoclès s'est figée au-dessus de nos régions et  territoires tempérés, partout. Une menace de plus en plus prégnante et périlleuse. Le ciel ne nous tombera certes  pas sur  la tête ;  le temps des croyances est révolu, hélas ! moins sage mais, il est impérieux d'aller bien au-delà de la circulation alternée et des fausses mesures ménageant le capital : soyons sérieux ! 

Force est de constater que les items de nos grilles de surproduction, de développement technologique et industriel  outranciers, nos  choix et stratégies énergétiques actuels acuitiseraient  pour une très grande part les spécificités  des conditions météorologiques récurrentes qui sévissent mais également,   l'intensité concomitante des Grands Centres Permanents Météorologiques qui jouxtent la France notamment.

A savoir, Dépressions, Anticyclones, vastes Talweg d'altitude dont nous avons eu, il y a tout  juste 10 jours, un aperçu des dégâts causés dans les régions Sud de l'Europe de l'Ouest.

Concernant le contexte qui nous touche en ce moment,  avec de tels excès inégalés, à savoir  les très hautes pressions qui couvrent la totalité de l'Europe et le Bassin Méditerranéen, on peut se dire inquiets et tirer la sonnette d'alarme. Air froid stable en basses couches de l'atmosphère et inversion de températures à des étages supérieurs.

Un court épisode de vents modérés serait susceptible de disperser les pollutions actuelles. Mais la semaine qui vient rétablirait, selon les modèles, les mêmes données. Les concentrations relevées sont les plus élevées sur la durée et menacent de s'accentuer en temps, sur des étendues insoupçonnées, par-delà les villes.

Alors que les politiques en campagnes ne focalisent que  sur les rentrées d'argent, les recettes,  se fourvoient  dans le Business aveugle et les affaires jûteuses, feignent d'ignorer le coût environemmental du système engendré, les stocks gigantesques, la concurrence, la planète encaisse, sature. Nous sommes dans une autre configuration de dette, insolvable et nos créanciers  ne plaisanteront plus ! 

Tandis que les économie tournent à pleins régimes, que les températures plus basses  forcent aussi le confort et le chauffage des ménages, l'air devient irrespirable, saturé de particules fines ! Cette situation ne peut plus durer, se répéter, s'installer comme une fatalité !

Alors, jusqu'où les politiques seraient-ils capables ou disposés  de s'aventurer, les yeux fermés, en conscience et surtout informés par un secteur de Recherches éminentes en la matière sans toutefois  poser sur l'échiquier électoral les vrais enjeux écologiques qui sont au premier chef POLITIQUES 

L'avenir est plus que jamais  irrévocablement rivé aux injonctions  vitales de l'ECOLOGIE, -  dans le sens noble du terme - ,

rejoignant l'acception et les orientations réelles de la POLITIQUE, - dans le sens le plus digne du terme.

De là, visons tous ensemble, humblement,  les sphères d'une éthique au plus près de la Vie, du respect de la Vie et de la Diversité animale et végétale, humaine, cela va de soi  ... 

C'est un impératif majeur, incontournable, prioritaire, une Urgence d'extrême  limite ! Il ne s'agit ni de vues de l'esprit, d'utopies mais bien de dispositions  salutaires, objectives.

Voici donc un appel, aussi faible soit - il mais justifié ! La Terre et son Atmosphère vont très mal ! Il faudra un jour payer très cher, assumer  ce que nous aurions confié aux décideurs, aux technocrates plus soucieux de profits que de qualité de la vie durable...

Nous qualifions ce type d'évènements, d'aléas, de conjonctions  évoluant entre activités anthropiques et météorologique :  

Accident Climatique Majeur.

 

 § 

Ghjorghju d' OTA 

Pour 

CORSICA...GO56