ARCH_JUMP__TESTARELLA_

 

Ce ARCH JUMP d'un Rider, que le photographe cadra sans le connaître, lors d'une session sur " Punta Testarella " !

Se reconnaîtra t-il, sur ce très beau move ? Souhaitons-le. Nous  ne disposons actuellement que de cet exemplaire, posé Nikel-Chrome.

 

GÉNÉRALITÉS 

 

Une bonne définition fonde les bases d'une étude et d'une analyse  complètes ; nous y introduisons les principes du Move qui réponde à une logique gestuelle et des synchronisations dans l'espace - temps incontournables

!

Ou le JUMP cambré ; le corps réalisant un arc concave vers l'eau, renversant la tête en situation inhabituelle. Le regard rejoint donc la surface, explorant ainsi l'espace arrière de façons  plus ou moins radicales, suivant les facteurs d'exécutions et l'expérience  propres à chaque Rider.

C'est un saut, un Jump, un Move très esthétique et engagé. Il n'est pas du tout facile à réaliser et suppose une dose de cran et de maîtrise. La hauteur étant aussi un item faisant la différence lors des compétitions, à savoir  que le Haut-Niveau l'introduit souvent en engageant les  Rotations Arrières : c'est splendide ! 

Ce Jump ne se réalise qu'une fois acquises toutes les formes du Jump basique, avec tâches ajoutées, rompus qu'ils sont à  une investigation totale de l'espace arrière . On ne l'improvise pas, car il est des spécificités  techniques dont il ne convient pas de déroger.

Les meilleurs semblent ne pas accorder au harnais une quelconque importance ; pour d'autres, ils préfèrent se désolidariser du gréement et agir ainsi à leur guise, avec plus ou moins d'appuis dosés et contrôlés sur le Wishbone ...

Nous reviendrons sur ce Move, dans une deuxième partie ! Les photos sont rares, alors, si vous en possédez de belles, joignez - nous via les commentaires au bas de la page et de l'article, cela aidera l'étude, l'analyse, l'acquisition ; nous proposerions des mises en situations progressives qui en garantissent la maîtrise

A SUIVRE / LA FICHE TECHNIQUE / ARCH JUMP 

CORSICA...GO56