URIENTI_I___N__A__NNE_TEMPETE_

Zoom sur  Zone et la Barre  ... Le Spot résulte d'un vent très fort de Secteur NORD et la Mer du vent reste majoritaire. Par le Grand Sud, une Houle de fond remonte en direction  du septentrion et vient buter contre la marée du vent dominant. Les dessins des fonds et de la Côte infléchissent un peu l'orientation des  vagues. Tout reste à découvrir quand  le SOLO, irrépressible,  tend vers l'infini de la folie ... Ci-Dessous, la houle de SE à ESE par vent de NE configurent le Site de façon totalement différente, mais quelle majesté !

 

LIEN MEME SITE  NE  A ENE

 

http://marin56.canalblog.com/archives/2016/11/20/34589792.html
  
 

Rivé, amarré, comme figé par le givre et le grésil de la Bora-Tramuntana d'hiver, il ne se sera contenté  que de quelques clichés concédés depuis les hauteurs par le coup de temps. Le terrain d'aventures extrêmes  a changé de visage ; il s'est métamorphosé, comme déplacé, recelant davantage de solitude, de silence, de redoutables froidures ressenties. L'apparil photographique est réglé pour un  Zoom Maximum, soit x 50 fois  Optique : c'est considérable ! De là, on aperçoit parfaitement non seulement les hauteurs que les lames imposent à ce Site grandiose par gros temps. Le vent toise les 65 Noeuds dans les rafales, - Données Sémaphore du jour -. Et la mer tire au large, éloigne, distance, égare, se retrouve enfin ...

Ses houles de fond  invisibles ici convergent et se rencontrent pour se percuter ... Alors, pour l'aventurier  qui "  connaît " pour y avoir quelque fois laissé l'empreinte de la "  souffrance ", il y a la terrible barre et ses vagues contraires, puis, au-delà, sous le vent et plus au large, deux immenses aires de jeux extrêmes où les vagues atteignent des longueurs insensées, totalement placées pour une évasion ailée insulaire et  rare. Virevoltant bien au-dessus de nos mâts avec leurs panaches d'écume et d'embrun, la mer du vent donne tout  ce que les lointains lui  confient de grains puissants, de violentes bourrasques, de variations de pressions et de marrées de tempête. 

Personne ! Ces lieux aiment à s'esseuler dans les clartés diaphanes d'un azur vrai, fût-il sombre et gris. Des goélands osent l'envol et croisent au-dessus un décors inhabituel. En ce jour et à ce stade de l'évolution il convient, il est impérieux de regarder longuement  et sans la voir la face cachée d'une folie. Y découvrir, une fois rendu sur les lieux les passes et les voies de traverses balayées de courants et de rouleaux aussi hauts que puissants.

Nous sommes ici dans les configurations d'un véritable

 

CORSICA _STORM_CHASE_AVENTURE

MARIN 

Pour le 

WAVESAILING INSULAIRE