DEREGLEMENT_CLIMATIQUE_

 

 

Si les TRUMP et  tous  les Con-Sorts ont définitivement  évincé et  éradiqué les mesures destinées à lutter contre le Réchauffement, le Dérèglement, l'Accident Climatique Majeur, alors,  nous poursuivrons nos investigations sur le sujet.

Si les présidentiables déjà auto-proclamés et investis, - parachutés autour du Monde  en avant-première électorale patentée -, négligent et font déjà l'impasse sur ce sujet crucial  et vital de civilisation, nous  continuerons et insisterons à la hauteur des dangers et des menaces qui pèsent sur l'humanité. Le politique est désormais et plus que  tout écologique !

Nous ne pourrons à court terme envisager la paix, la sécurité  des personnes, des animaux, la survie du patrimoine naturel et des biens si tous les états, de concert, n'entrent pas dans une ère transitoire  de sobriété et de mesure, à tous les niveaux de l'organisation humaine, industrielle et sociale.

Soit, un ralentissement notoire de l'activité humaine, susceptible de temporiser, de minimiser l'inertie effrayante prise par le jeu de nos systèmes de productions voraces et  fous et, d'autre part, d'amorcer les transitions énergétiques qui s'imposent !

Mais accordons sur ce post et cet article quelques indicateurs non dénués de sens et d'importance. Nous les dégageons de l'observation, des faits de l'actualité, de leur fréquence d'apparition aussi, sans oublier d'évoquer leur acuité croissante.

C'est là  une liste certes non exhaustive mais qui peut orienter quelques pistes de recherches et d'investigations. Aller toujours de l'avant et ne jamais considérer comme acquises les certitudes d'une raison exacerbée et partiale, dominatrice, intransigeante. Nos ressources  sont  celle d'une seule et unique Planète dont il convient de gérer les stocks...

 

OBSERVATIONS D'ORDRE GÉNÉRAL

 

On pourrait établir des indices de  corrélations favorables entre ces items.

 

-  Les saisons, notamment les hivers, en zones tempérées se suivent et ne se ressemblent plus ; nous  traversons des extrêmes d'une année sur l'autre ! 

- Les étés, toujours pour les régions tempérées, sont de plus en plus chauds, secs et longs ! 

- Les automnes voient de plus en plus se manifester des épisodes météorologiques majeurs ; et s'ils sont déjà coutumiers, ( Cévenol ),  pour certains d'entre eux, ils deviennent plus nombreux, étendus, puissants et gagnent  le coeur de l'hiver.

- Certains phénomènes météorologiques, tempêtes, froids, chaleurs, précipitations peuvent voyager dans le temps et ne plus être caractéristiques d'une saison particulière.

- Nous assistons de plus en plus souvent à des manifestations météorologiques complexes ; leur intensité parfois suprend. Elles additionnent vents violents, pluies torrentielles, surcotes de marées, de puissants gradients de pressions, cela même sur des zones géographiques relativement peu étendues ?...

 -  Ce que l'on dénomme " été indien ", en Europe de l'Ouest ou plus particulièrement à l'Ouest du Bassin Méditerranéen se produit  de plus en plus souvent et retarde considérablement les invasions saisonnières ou  coutumières d'air froid, jusque vers la  fin de Décembre, voire début  ou courant janvier. Cela occasionne les extrêmes que nous connaissons.

-  En règle générale, les coups de temps durent moins longtemps mais sont plus virulents, excepté ces dernières semaines où le froid se maintient. Une configuration, à la merci des grands centres permanents météorologiques, maintient les flux, canalise durablement les masses d'air, installe une configuration météorologique stable, voire  également des épisodes  relativement intenses, ( Froid, Chaud, suivant la saison ).

- Recrudescence du nombre de phénomènes météorologiques  violents à l'échelle régionale mais aussi local : Trombes, Tornades, Médicanes, Vents ultra violents et très localisés, Foudres anormales,  etc ...!

-  Diminution des flux dits zonaux, notamment en hiver ; c'est le cas  en ce moment,  avec le contournement des perturbations d'origine Atlantique qui  sont déviées vers le Nord  de l'Europe et  renforcent les  effets de l'anticyclone centré sur l'Europe de l'Est et la Russie.

- Enfin, relevons  les anomalies connexes aux changements climatiques, aux bouleversements qui frappent des régions continentales et maritimes entières.  Elles impactent jusqu'aux modes de vies traditionnelles de peuplades, d'éthnies, voire à l'échelle d'un pays. Sécheresse, inondations, crues répétées, érosions, montées des eaux, dégels, vagues de submersion, incendies, etc ...!

 

PERSPECTIVES INCONTOURNABLES ET  DERNIERS  CHOIX 

 

L'écologie, dans le sens le plus noble et vaste du terme, revêt désormais une importance capitale, vitale. Il y  va de notre survie ! Tout doit  être envisagé, prévu, estimé à  la hauteur des enjeux. Agir comme le fait le nouvel " homme fort " de  Maison Blanche suicide en  quelque sorte la Planète.

Son exemple sera suivi par les pourfendeurs du business et des profits, les protagonistes de la richesse et de l'exploitation aveugle. Comment un seul homme peut-il impacter durablement, fatalement le reste de l'humanité ? C'est intolérable, il faut réagir, le contraindre à suivre les engagements pris en amont, lors  des Conférences pour le Climat.

A SUIVRE