6645219_d49a4a114da45cbc1efab81c0f4bfe50f4c9587f_1000x625

 

Le Scandale des Boues Rouges  ! Le Littoral doublement impacté par le béton et le pus industriel depuis des décennies / 

STOP 

 

 

LIEN I 

http://immobilier.lefigaro.fr/article/modification-de-la-loi-littoral-le-spectre-du-betonnage-des-cotes-s-eloigne_cb3cfc62-e84f-11e6-b71d-891f4c05b256/

 LIEN II 

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/boues-rouges-la-france-sommee-de-s-expliquer-devant-l-ue-01-02-2017-6645219.php

 

Plus que jamais,  dénoncer et clamer haut et fort le refus  de voire  détruit le Littoral et la Grande Bleue polluée de façon majeure et irréversible. Deux liens d'actualité dont les priorités et l'acuité demeurent prégnantes, incontournables, imposent l'URGENCE des remèdes.

D'une part, en effet, il est grand temps d'intégrer les données et les faits d'un dérèglement climatique majeur, mesure destinée à sauver nos rivages mais également la qualité de nos eaux, la biodiversité exceptionnelle que constitue le patrimoine marin Méditerranéen dans son ensemble.

A l'échelle européenne et du pourtour de la Méditerranée, pareilles mesures de préservation et de protection, inscrites dans une prospective d'anticipation raisonnée et justifiée, devrait  permettre de recouvrer une partie du Littoral mais également de lui assurer et de définir de manière drastique une

ZONE TAMPON INCONSTRUCTIBLE

  évaluée à partir des paramètres et des effets  érosifs mais aussi d'un PÉRIMÈTRE D'INFLUENCES ENVIRONNEMENTALES

à savoir, tous les espaces naturels, les interfaces Terre_Mer que les éléments ouvragent, du substrat, des apports géologiques, des modifications au trait de côte définitif  induit également   par la pression des  épisodes météorologiques majeurs, - Catastrophes Naturelles -...

C'est à ce prix que le Littoral renaîtra tout en évitant  les erreurs et les passes-droits monumentaux perpétrés par le passé, redonnant à  jamais à nos rivages l'excellence esthétique et écologique qui était la leur avant la révolution industrielle.

Quant à ALTEO, que cesse immédiatement cette exploitation ignoble, le versement de ce poison destiné à tuer, à assassiner  toute forme de vie, conférant au désastre, bien au-delà de la zone dite impactée par ce pus industriel et ces miasmes  immondes ! 

Il convient  de faire le forcing, d'interpeller, de dénoncer, de rejeter à la fois toute dynamique d'accaparement  et d'explotation hors nouvelles normes nationales et territoriales et veiller une bonne fois pour toutes  sur les formes diverses de rejets inacceptables qui ont toujours cours, le long de nos côtes, de façon clandestine, masquée, tolérée ! 

Nous finirons par  l'emporter et la Nature aussi, pour demain, toujours ; c'est possible et souhaitable, pour la survie de nos cadres de vie, les grands équilibres qui président à  notre séjour sur Terre.

CORSICA...GO56