DSC05395

Poursuivons notre quête d'images insolites ; exceptions insulaires !  La mer, la terre, le minéral, le végétal et la lumière pour animer le tout harmonieux d'un jour allant à l'orée du printemps.

Que dire d'autre que la complétude inexpliquée de l'étant ?  D'entre le poli des granits porphyroïdes, l'azur Des ciels et de la mer, voir ici l'oeuvre d'un dessein intelligent dont nous  nous garderions bien d'en définir l'hypothétique réalisme.  

Mais que de beautés sur lesquelles revenir dès lors qu'elles sont menacées, bafouées, bouleversées et travesties.

Il ne reste de ce genévrier  blessé, amputé, qu'une maigre ramure sans frondaison ; l'illusion prévaut et domine, la vérité témoigne d'une époque où des apprentis Robinson tranchaient ces arbres emblématiques pour bâtir abris et cabanes au bord de l'eau et campaient.

On y décimait à quelques dizaines de brasses  tous les mérous, les viviers naturels à langoustes, les nacres splendides, enfin la vie phénoménale que rivages, vents et flots ouvrageaient depuis l'aube des temps.

CORSICA...GO56