MAREE_BASSE_

Le Rider toile 5.7 m2 pour une taille de Mât + Flotteur  = 4.50 m environ ! Le rocher du bord émerge copieusement malgré le recouvrement des vagues. C'est marée basse. Les vagues ne sont pas si hautes mais elles creusent  à l'avant, tirent de l'eau, amplifient la cambrure. La chute et  le manque de Timing à ce stade seraient préjudiciables pour le Matos et le bonhomme. Enfin, les vagues ferment sur davantage de longueur, réduisant les opportunités de Surf Front Side

 

Ils seront nombreux à ne pas prendre au sérieux ce Post

100 % WAVESAILING INSULAIRE 

 

En effet, évoquer les Marées de Méditerranée prête à rire  lorsque l'on connaît les marnages de la Manche, de l'Atlantique ; certes, convenons-en, mais ne jamais oublier le principe du " pied de pilote ", cette petite marge de sécurité que l'on s'accorde, suivant les spots, en fonction des Marées, même en Méditerranée où  les écarts peuvent  tout de même atteindre 0.50 m d'amplitude, par mer  plate, faut-il le préciser et aux plus forts coefficients.

Mais lorsque nous sommes en présence d'un fort coup de vent, que ces derniers  tirent plus  au large ou alors génèrent de  sérieux  courants de surface, que la Marée descend avec de plus amples  coefficients, on constate  que les vagues et le spot changent du tout au tout ! 

Là où les riders passent d'habitude, avec de la marge, s'y aventurer au surf devient prise de risque...

Enfin, nous observons par diminution de la profondeur, un éloignement  substantiel du déferlement des vagues, un creusement plus rapide de leur cambrure, un tout autre comportement qu'il importe de décrypter afin de tirer profit  de sa session.

En règle générale, ces vagues surprennent par leur promptitude à déferler, tirant  ou  aspirant à l'avant  une grande quantité d'eau  et, il n'est pas rare de voir les fonds affleurer.

Avant une session, connaître comme le pêcheur les horaires de marée : c'est bien ! Mais mieux encore, observer la physionomie du Spot, s'approcher progressivement  des zones de Surf  et de Move, observer, jauger, prendre le pouls de ces vagues.

Ainsi de la juxtaposition  et de l'interférence des connaissances théoriques et de l'observation susceptibles de booster une Session Méditerranéenne ...

" ZITOUNE " 

Pour CORSICA...GO56

 

DSC04730_001

 

Les pointes, c'est bien connu, sont propices à la propagation de la houle ; les vagues se forment puis au  rivage s'alignent, font face, s'exposent aussi  à un vent Side Off. 10 Cm d'eau en plus peut tout changer  et métamorphoser un spot impossible à rider par marée basse. C'est toute la magie de la Méditerranée, plus encore des Îles et leurs secrets ...

Ci-dessous, la Marée décide, les fonds concluent ! Un spot de repli ou tout simplement une vague qui vers la côte prend de la taille et de la longueur, sans houle, avec la Mer du Vent... Négliger la Marée c'est jouer  avec ses Fins et sa Board  ! 

DSC09965__1_