A_CAPEDDA_SANTA_

Le Site / Spot  :  "  A CAPEDDA SANTA "  commence à livrer ses petites vagues orientées  Full Side Shore ... Le Rider en 4.5 M2 et Mât = 4.10 m va disparaître au dos de cette vague qui vient juste de se former et de se dessiner. Le " Spot " commence à peine à  s'animer, par une mer  encore hérissée et  un vent assez fort. Vient le temps de l'harmonie, ci-dessous, qui  par surcroît nous donne une  autre échelle. Les jours de gros, compter deux Mâts 

!

Nos contributions font état de ce que nous rapporte des passionnés de Glisse Extrême en quête de Spots in-habituels ! Aussi, bien au-delà des journaux spécialisés, ce Site / Blog s'éloigne des cadres en vogue-magazine et des compétitions usuelles, traditionnelles, pour  aller à la rencontre de l'inattendu, de l'extrême, et surtout, de la discipline reine du Windsurf : les  Vagues !

Nous sommes en Mer Méditerranée, en présence de  conditions à la fois sublimes et capricieuses, mer capable de livrer la quintessence même de ses houles et de ses vgues, notamment autour des îles, aussi grandes ou aussi petites soient-elles.

Dans le droit fil de ce préalable, sachons qu'il n'y a désormais plus de limites aux destinations et aux spots que l'on découvre indéfiniment et rares sont les déconvenues  sur le sujet.

Alors, embarquez à bord de  "  CORSICA...GO56  "  AIR-WAVES AVENTURE, pour un Windsurf d'exception et tout aussi sauvage, un Windsurf de découvertes et d'évasions garanties pure nature.

Sachez que tout autour du rêve et de la poésie, le transport du corps en avion vers  d'autres lointains rivalise avec le domaine des illusions ... Conférons  à nos horizons insulaires les précieux infinis d'un azur éthéré et fabuleusement ondé  que d'aucuns "  ignorent d'ignorer " !...

Notons, avec consternation, que bien des accès sont désormais fermés aux publics et  qu'il convient, de plus en plus, de rejoindre ces destinations après de très longues marches avec le Matos, ce qui  reste inacceptable. Le béton, les murs hérissés, les barbelés s'invitant jusque sur les bords de plages et le domaine maritime, patrimoine commun !

CORSICA...GO56

 

EN ANNEXE, CET ARTICLE RELATIF A LA HAUTEUR DES  VAGUES 

 

  L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a validé un nouveau record : il concerne la plus grande hauteur de vague mesurée dans un océan.

Le Comité d’évaluation des extrêmes réunit des experts au sein de la Commission de climatologie de l’OMM, et périodiquement, ces spécialistes intègrent des nouveaux records dans une banque de données météorologiques et climatiques. En l’occurrence, il s’agit de « la plus grande hauteur significative de vague océanique jamais mesurée par une bouée » (on ne parle donc pas de record absolu, pensons notamment aux tsunamis).

Le précédent record de 18,275 mètres (59,96 pieds), observé dans l’Atlantique Nord, a été battu par une vague de 19 mètres (62,3 pieds), toujours dans l’Atlantique Nord, entre l’Islande et le Royaume-Uni (59° N, 11° W). L’observation a été réalisée par une bouée automatique le 4 février 2013 (il faut du temps pour que les records soient officialisés…), alors qu’un très puissant front froid, accompagné de vents atteignant 81 km/h, venait de balayer la zone.

« Ce record est remarquable », indique-t-on auprès de l’OMM, qui insiste sur l’importance du réseau de bouées ancrées et dérivantes, « un maillon essentiel » complétant les mesures effectuées à bord des navires et par satellite.

La hauteur de vague désigne la distance entre la crête d’une vague et le creux de la suivante. Quant à « la hauteur significative de vague », elle renvoie - pour schématiser - à la hauteur moyenne d’une quinzaine à une vingtaine de vagues bien formées sur une période d’une dizaine de minutes. Il est donc probable qu’une vague isolée ait culminé bien plus haut que ces 19 mètres, ce qui est vraiment très impressionnant…

!