PLANETE_MARS_HiRISE_

Image Sonde et Caméra HiRISE 

A FICTIVE FLIGHT ABOVE REAL MARS from Jan Fröjdman on Vimeo.

La puissante caméra HiRISE a pendant douze ans pris des images de la planète Mars. Un cinéaste finlandais les a transformées pour réaliser une vidéo en haute résolution.

 

 

Évocation visionnaire de l'Artiste recomposant sous nos yeux  l'immense Kaléidoscope numérique et virtuel dévolu à l'investigation de la  Planète Rouge ... Et voici qu'il réveille et interpelle l'imaginaire, remonte ainsi  le cours de la mémoire incommensurable. Fascinés, médusés, emportés par quelque musique stellaire si tant est que le cosmos  se fait orgue célestiel. Comme un trait de génie, l'oeil  attentif et scrutateur d'un drone balaie l'espace et le vide. La technologie ne fabule plus mais transpose, transmue le réel  et le néant à l'intime de la curioisté et de la découverte grandeur nature... Un J.M Jarre serait aux anges !

Osmose ou fusion des images parfois  serties d'ors et d'ocres lumineux qui  soulignent  à la fois l'oeuvre du temps mais également les trois dimensions d'un réel palpable où le souvenir de l'eau, de la glace et du feu  s'invite et sidère. A travers les fulgurances de dessins étranges, des dévalements et des figements énigmatiques, lorsque improbables, empreintes fossiles  et silhouettes convolent comme par enchantement, le spectateur se prend à espérer l'horizon d'un possible habité afin qu'il ne se sente  plus seul  face au silence des abîmes inter-sidéraux.

Nous ne pouvons laisser passer ce clip, ne pas lui accorder une page  sur le Site / Blog des Océans et des Mers, fussent-ils asséchés, à jamais taris, figés dans leur mutique immensité.

Que l'homme est petit, infiniment  petit,  livré qu'il se trouve aux vertiges des plurivers en expansion, aux quasars et trous noirs effrayants,  infiniment grand aussi par la pensée, juché  sur son vaisseau, perdu  parmi des milliards d'essains étoilés.

On prétend que les grains de sable de toute la planète ne sauraient nombrer, approcher le compte des  multitude de multitudes de corps célestes et d'astres solaires  gravitant dans l'Univers ...

Puissent les hommes ne jamais laisser derrire eux  la Planète Bleue dans cet état de silence et de solitude que balaient les vents solaires, le souffle torride des éruptions et des gigantesques  protubérances.

CORSICA...GO56

 

 

hirise_cratere_mars_planete_rouge_glace_disparition_001