DSC06286_001

" DE PASSAGE  "  constitue un thème poétique majeur dans lequel je ne laisserai jamais de me définir, de rendre compte de ces rapports aux mondes entiers qui  me soutendent et me fondent en tant que passager sur " Terre des Hommes ". C'est là même l'objet de cet espace  numérique où à travers les pratiques extrêmes, le contact avec les mondes et la nature, l'homme suit une voie, jalonnée de repères essentiels que la paix et l'amour éclairent, au-delà de toutes les nuits surfaites et les artifices pompeux ourdissant l'infecte distinction et ses  forfaits.

 

...

 

Soit dit en croisant
Sans doute es-tu 
toutes les fois de passage
ou du moins y tendez-vous
comme un lien que l'on tisse
entre deux rives
si près du puffin
et lorsque tu rencontres  frère dauphin

Sur la mer qui prend
qui enfante les songes 
par tous les maux
et les mots
du temps abyssal
à vau l'eau
éclot  une pensée
l'instant  devient éternel

Et tu renaîs
aux labyrinthes
cristallins de l'azur
à la voie sans voix
de la transparence

où tu ne reconnais d'encens
que l'embrun et l'écume
qui vaguent en musant

Tu y réfugies une idylle
caracole ivre  devers la petite mort
alors que la faucheuse ubique
oscille entre mirage et servitude
délivre les corps naufragés

Partage ainsi les ciels denses
et cette  danse au ras des flots immenses
dont le silence dévoile les ailes
Au passager des vents
que tu fais  voici  l'insigne fait
de fidélité et de vérité
qui confère à  tes envols
l'essence d'un vol migratoire

§

MARIN -  De passage, choeur de mémoire  - 

I ère Ecriture en cours depuis toujours 

 

DSC05947_001