TENTATIVE_BSA_INTO___VULCANO__I__1_

RIDER /  " GARCIMOR  "  TENTATIVE

 

Nous classerions le VULCAN - WINDSURF - dans la catégorie et le registre des Moves d'Avant dont nous avons consacré une Catégorie à part entière sur cet espace 100 % Wavesailing .

Nous observons souvent  que le  VULCAN est appréhendé ou  considéré  tel un AIR JIBE ! Si la logique même de ce Move lui ressemble au plus haut point, rappelons que le VULCAN est aussi bien plus ancien, d'une part et que, d'autre part, il  a pu être réalisé à des hauteurs considérables pour certains Riders  de renom. Et c'est bien à ce titre que nous le traitons sur ce post spécial  " Move d'avant ", dénommé depuis très longtemps : Big Mac Tack  ...

Nous tenterons sous peu de vous présenter un total Chronophotos du VULCAN / BIG MAC TACK, posé, sachant  que sur ces images, il s'agit bien d'une TENTATIVE, non réceptionnée, mais parfaitement tentée, à bonne hauteur dans la mer du vent et des creux déjà conséquents, à grande vitesse et 5.00 M2 de voile, - Clichés et Montage 2 ci-dessous -.

 

GÉNÉRALITÉS 

Il s'agit d'une Transition - Conversion Aérienne, d'un Jibe de la Board en l'air, plus ou moins haut, ( 180 ° ). Le Rider optera pour une version planée, haute et ample, effet vague garanti ou vers une Option plus en glisse arrière, tendance  Freestyle New School, plus  courante dirons-nous et susceptible d'enchaînements à suivre.

Le changement de mains se faisant  en  douceur, précis et, surtout, en mesure de maîtriser le positionnement du Gréement en Vol de telle sorte à recentrer le centre des poussées de la voile bien devant  soi, sur le temps fort de l'élan et du saut.

 

MATOS 

Planche et voile de Vague ou de Freestyle, tout dépend du programme du Rider ; avoir du volume mais pas trop afin de garantir un autre point fort : la vitesse ! Le scoop vague de la board sera un élément facilitant à la réception d'un saut plus haut.

 

LES DIFFICULTÉS 

Elles résident dans la Maîtrise du flotteur en l'air, de la quantité et du contrôle de l'élan en vue de Jiber la Board ; une sur-rotation survient, souvent à l'apogée du saut, lorsque le corps engendre une forte inertie de rotation, ( indésirable ), qui va se traduire par un franc déport latéral du Rider qui ne peut plus corriger la trajectoire de son centre de gravité ; il pose alors  à côté de  sa planche et, se trouve  entraîné sur l'arrière = Tout faux !

D'autre part, maintenir le gréement proche de soi  est une difficulté à surmonter : y penser, toujours, pour ne pas prendre de retard. 

CONSEILS 

Bien différencier malgré  tout  l'Air Jibe  eau plate, version Freestyle du Vulcan ou Big Mack Tack, généralement bien plus haut.

Il est sûr que toutes ces évolutions - variantes procèdent de la même famille et suppose également de solides fondamentaux.

Certains saisissent le mât lors de la conversion des mains. Cependant, ne pas négliger la vue qui repère et donne un point de chute mais aussi assure au Rider un Nose-Landing obligatoire. Soyez  parfaitement centré au-dessus de votre board.

C'est ainsi que la phase de glisse sera le mieux assurée tout en garantissant la relance vers l'avant.

 

DES POINTS  CLÉS 

Très Important 

L' élévation du  corps prime sur la composante de rotation dans un sens sagital, longitudinal. L'élévation  se produit sans affecter le " Twist " de la board ; 

On peut très légèrement retarder le lâcher de main Arrière afin de donner plus de ressort au  gréement, qu'il passe plus vite sur l'autre amure ; mais là, vigilance car,  tout va très vite ; 

A l'apogée du saut, la board reste bien groupée sous le Rider ; celui-ci  cherchera à rester bien au-dessus d'elle, tandis  qu'il la domine, qu'il amorce son amerrissage spatule vers le bas.

A ce stade de la redescente, il peut, tout en ramenant son gréement légèrement au vent, border la voile, main arrière  plus écartée ; effets assurés  de Ré-équilibration - Propulsion ... Attention, c'est un dosage subtil ! 

Bien attendre de se stabiliser en propulsion avant pour changer la position des pieds dans les Straps.

 

UNE VARIANTE 

Comme c'est le cas sur ces deux clichés, le Rider opte pour une Intro Backside-Air et souhaite enchaîner Into -  Vulcan ou Big Mac Tack ! L'effet est des plus aérien, radical, novateur ! Mais  la difficulté réside dans l'éloignement  du gréement  dû  au  Back Side Air ; ce qui suppose en phase d'envol un surcroît de coordination. A suivre donc et c'est promis ...!

Lors d'un Air-Jibe classique et plus à plat, le Rider  peut utliser le gréement comme point d'appui dynamique sur lequel s'organise la glisse arrière et le Twist de la board ; pour ce qui concerne le Big Mac Tack, le contrôle et le placement  du Gréement sont fondamentaux, déjà engagé au sommet du saut.

A la réception, la glisse arrière étant quelque peu affectée par la hauteur du saut et une gravité plus marquée.

" GARCIMOR " 

Pour

CORSICA...GO56

BIG_MAC_TACK_PAR__GARCIMOR_