DANSE_SUR_LE_CIEL_DENSE

" POPEYE " tente d'envoyer dans la brise ... Un maitre mot nous confie-t-il :  " exploiter le milieu ", entretenir  la vitesse sur l'eau et de l'exécution des moves,  tirer parti de domaines différents, - creux, plans lisses, crêtes, abords de rochers, pentes -, en attendant le swell...

 

Poursuivons et proposons quelques " Planches Pédagogiques  " en relation avec la discipline reine des vagues ! Si les Waveriders devaient attendre la levée du swell, attendre les vagues  selon les tendances des  Modèles Météo complètement à la masse pour les zones Côtes, ils ne navigueraient presque jamais. Il est des années où les sessions vagues se comptent sur les doigts d'une main !... Alors, à la faveur d'un vent assez fort, de la mer du vent, de l'eau plate, le waverider fait  avec, compose, cherche quelques "spots " plus au large, revient vers le rivage, longe quelques pointes, enfin toutes les configurations lui permettant d'exploiter le milieu et les conditions. Mais surtout, ne jamais prendre racines sur le même spot, ce qui aurait pour conséquences de brider votre niveau, de ne pas vous exposer  à la nouveauté, de ne pas vous confronter à la diversité des situations et de là, de ne jamais solliciter  toutes vos facultés d'adaptation et de progression. L'entraînement sur eau plate, dans la mer du vent principalement  sont deux étapes  incontournables. On en profite pour relever le degré d'exigences minimales, soit par exemple: tous les virages avec Relances  Planning, Idem pour les sauts basiques face ou dos à l'onde ou la crête...!

Le Waverider se doit alors d'expérimenter  les coordinations spécifiques à la conduite du flotteur dans les vagues, quitte à  solliciter les postures en Switch Stance, la Fausse Panne, la Navigation à Contre, leurs  possibles juxtapositions, de s'engager sur la voie d'autres moves typés vagues...! C'est bien là une démarche,un projet, un ensemble d'étapes dont il convient de ne jamais s'écarter au risque de perdre ses acquis.

A SUIVRE 

Rider / "   POPEYE  "