AERIAL_JIBE_DE__O__GOKKO_

Tentative Aerial Jibe /    " Ô  GOKKO  " !  Sa composante est trop linéaire, il ne parviendra pas, malgré l'envol, à bien transformer, orienter l'ensemble du saut vers le haut. Mais il rattrape le coup et manque de peu sa relance, photo ci-dessous.

 

Il s'agit d'un move ancien mais qui peut s'avérer de toute beauté ! Nous l'avons déjà plus ou moins traité techniquement ; mais il convient d'y revenir, sur cette Tentative d'un  ancien  Rider Insulaire dénommé  : 

"  Ô  GOKKO

Retenez bien ce Pseudo car  le bonhomme a décidé d'établir une nette différence entre ces deux moves radicaux ! Pour ce qui concerne l'AIR-JIBE, nous  poursuivrons notre  étude dans un autre article qui fera suite aux précédents.

L'AERIAL JIBE 

Sur eau plate ou dans la houle et les vagues, bas ou très haut, se définit comme un Move qui séduira les Riders les plus exigeants. Il est facile à envoyer mais de suite se révèle très technique. Pourquoi ? 

- Parce que le Rider déchausse le pied arrière et doit  dès lors en assurer l'appui tout en guidant la board de l'avant, sachant garder ce pied arrière là- même où il aura été +  / - calé ; 

-  Le Rider doit poser au Largue, sur l'autre bord, par l'avant de la Board, ( Nose Drive ) ; 

- Sa main arrière  décalée raisonnablement assurera le maintien en fausse panne destiné à relancer  le Move ; 

MAIS LE PLUS IMPORTANT

 

Réside en le maintien du gréement : "  Ô GOKKO  " s'explique ! 

Si le Gréement, au moment de poser  s'oriente vers l'Arrière, - ce qui est une tendance naturel du Move -, le Rider ne pourra pas contenir son inertie, le relever ou le replacer vers l'avant et le haut, point d'écoute relevé ; c'est d'ailleurs et aussi la conséquence d'un  placement du rider en vol  qui se trouve soit  trop en suspension mais, qui plus est, en arrière.

Cela suppose donc un surcroît  d'appui que le Rider ira  chercher en vol, en maîtrisant un appui-propulsion voile sur le début de la phase en Fausse Panne. A partir de là, le Rider contrôle  mieux sa trajectoire, sa board, tout en se maintenant plus près d'elle. Mais vigilance ! Ne pas poser à l'applomb de celle-ci, car le choc serait trop violent ; 

En outre, afin d'éviter cela, on peu reposer en laissant plonger un peu la spatule, ce qui  donne à la trajectoire un angle favorable, plus doux.

 

CONCLUSION PARTIELLE 

Le principe de ce Move  est bien de réduire notre composante linéaire ou horizontale, dès l'appel du saut, au profit de l'élévation mais également de la rotation ; c'est bien sur ce temps fort de l'élévation, ( Point  d'appui dynamique ),  que se greffe justement la rotation contrôlée de l'ensemble, tout en restant assez proche de son Matos.

A vous de jouer ! Le Vieux Move peut rajeunir votre panel technique, il envoie et surtout surprend lorsqu'il est très aérien.

De plus, il prépare vos Aerials Off The Lip Fausse Panne, sur Spot 100 % On Shore, pensez-y !

La phase aerienne est longue, la rotation souffre d'un déficit de quelques degrés, la phase active  de la voile est incomplète, le move est posé mais non relancé. " See You Next Time Rider " 

"  Ô GOKKO  "

Pour 

CORSICA...GO56

AERIAL__JIBE__AVEC___O__GOKKO__