attaquer_les_delphinariums_sur_le_plan_juridique

Balivernes, fadaises, mensonges, billevesées, fantasmagories,  désinformation notoires inacceptables :  la Ministre se moque de l'Opinion et caresse dans le sens du poil la Finance et ses intérêts. Depuis quand les Cétacés ont-ils vocation à vivre en captivité, dans une baignoire  ? ... Un scandale, Mme Royale, statu quo qui prétendrait au moindre mal ! Mais laissez  donc vivre ces seigneurs des Mers leurs étendues azurées.

ÇA SUFFIT / ASSEZ 

!

Bains avec les Cétacés, échouages, confinement, pur dressage, promiscuité, l'Animal Marin, prétend-t-on, n'aura connu que les bassins, une captivité qui n'en est plus une !

A quand l'homme, qui aurait vécu la seule réclusion, dressé et conditionné par ses réflexes pavloviens, évoluant pour la galerie dans ces nouveaux cirques aquatiques, que circonscrivent des  arrêtés administratifs minables ?  

Que fait-on de la légitimité de l'animal, - noble, immense, si véloce -, à vivre son existence à travers les mers et les Océans. Il serait alors et enfin  parfaitement encadré et maîtrisé par les états, afin que la Nature soit et demeure.

Des conquêtes à travers les Mondes, de la colonisation à  la " pacification "  par le sang et les  tortures, depuis les premières expositions  universelles arborant et reléguant les spécimen d' ethnies et de peuplades, en passant par la traite ignoble  des Noirs, Zoos, Cirques, Marineland auront scellé le sort des animaux dits " sauvages " ... Ce sont les forfaitures de la Pensée Unique, de la raison des Lumières, de la naissance des grandes déclarations de principe dont procèdent toutes les horreurs, à ce jour...

LE LIEN 

 

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/05/03/les-dauphins-et-les-orques-vont-finalement-voir-leurs-conditions-de-captivite-ameliorees_5121815_3244.html

 

Qui ne serait pas  satisfait  à l'annonce de  ces mesures, quand elles épargnent et choient  les profits gigantesques dégagés les Parcs Animaliers  et autres Delphinaruim. Les investissements prévus par l'Arrêté, à  plus ou moins longs termes ne sont que broutilles, pièces de monnaies face aux profits gigantesques escomptés sur des dizaines d'années, de par le monde.

Mais l'essence même de la Nature se voit une fois de plus dévoyée, détournée de la destinée sauvage des animaux qui la composent et  l'honorent.  C'est honteux et scandaleux lorsque l'on sait que ces mêmes Ministres se couchent et se taisent quant aux politiques de sur-pêches des pays Nordiques, du Japon, de la Chine qui massacrent à très grande échelle les espèces marines, les Cétacés dans leurs grandes diversité et majesté.

Il faut arrêter ce commerce insane, inepte et ne plus arguer d'un bien-être qui n'est que vues de l'esprit cupide des grands managers et concepteur de Parcs de tout ordres.

On ne fait pas de  l'unicité de l'espèce, de la biodiversité, un tel commerce où la  soif des grands espaces de la Mer et de l'Océan préside et commande aux migrations les plus folles et belles, aux chants solennels et tutélaires qui lient ces trésors vivants entre eux ! Je suis dégoûté, révolté, consterné d'assister à la couple réglée de la destinée des Cétacés et, simultanément aux grands simulacres des conférences tout azimuts  consacrant le paraître, les faire-valoir, ces vitrines du progrès et de l'évolution ou le grand Dauphin, l'Orque évoluent et baignent comme parfaits baigneurs pour épater la connerie, l'irresponsablité, cautionner la mise à mort concomitante d'une réalité aux antipodes des forfaitures de l'homme perpétrées à l'encontre la  grande - Mer - Nature.

 

Il est certain que dans la permanence et la pérennisation de ce type d'espaces et de spectacles,  un infime mieux sera  opérationnel. Mais  vous comparerez ces mesures aux besoins innés et structurant de la personnalité de ces merveilleuses créatures : c'est une Insulte assénée au respect  même de la vie et de la Diversité. L'homme aura assez massacré de créatures sur terre pour ne pas comprendre ce propos et dépasser l'argument de  la perte d'emplois ! 

Il existe mille voies de  reconversion intelligentes et respectueuse de la vie originelle. La Nature aura assez souffert du prisme réducteur et dévoyant  de l'affairisme, de la négation du statut de l'animal.

 

ZOOS, MARINE-LAND,  DELPHINARIUM,  CIRQUES ANIMALIERS,  PARCS D'ATTRACTIONS /

 

 LES ANIMAUX  DOIVENT DISPARAÎTRE POUR  ÊTRE REMPLACES PAR DE VRAIS  ESPACES LUDIQUES /

 

 UNE ECOLE DU CIRQUE  EXCLUSIVEMENT A VISAGE HUMAIN.

 

LE FRIC N'A JAMAIS EU D'ODEUR   D'OU CES FORFAITS  PATENTES ET INSTITUTIONNALISÉS 

!

 

CORSICA...GO56

Pour la NATURE ET LA VIE MARINE