DSC06158

 

On entend çà et  là que nous ne sommes pas en situation de sécheresse, de canicule, d'épisodes de fortes chaleurs ; les calculs et les comptes rendus d'analyses sont-ils faits  faits pour les technocrates !

Statistiques obligent, à qui l'on fait dire tout  et n'importe quoi ! Mais qui  cela sert-il de balancer de telles idioties étriquées  à souhaits  ?

Alors qu'il ne pleut quasiment plus depuis des semaines, - déjà deux mois et, à l'entrée de l'été, ce qui est très grave -,  tandis que nos anciens disent encore et toujours que  la Nature  gravement devient  de plus en plus  " sèche " et cela,  tôt dans l'année, en zone de maquis et suberaies...

Qu'ils s'alarment contre  une situation qu'il n'ont jamais vue  aux mois de d'Avril et de Mai, mois d'ordinaire pourvoyeurs d'eau par les dernières pluies  abondantes et qui nous arrosent  habituellement.

Les chiffres de nos statisticiens évaluent les quantités  d'eau  qui sous terre, via les nappes, avec l'apport des barrages,  serait en mesure de nous faire passer l'été  sans trop souffrir du  manque d'eau ! Certes et bien heureusement ...

Mais quand allons-nous cesser  de penser à notre panse, nos intérêts, penser petit et microcosme strictement humain et localisé ?

 Pourquoi ne pas  regarder et  pointer du doigt  l'observable, l'empirique, les signes, chaque repère qui témoigne en vérité d'une situation explosive quant  aux risques majeurs que la nature et les sols desséchée font peser sur l'environnement très tourmenté, souvent inaccessible  de notre Île de CORSE.

Un seul petit  tesson de  bouteille qui fera loupe s'avère être une redoutable mise à feu, à l'instar d'une foudre... C'est de fait  l'embrasement  probable, possible, voir imminent dont on  ne verra  certainement  pas les prémices à temps.

Nous ne laissons de  le répéter, de le dire, d'en parler  sur cet espace web ! La situation  devient préoccupante et dangereuse ; il faut agir et vite, prévoir et s'équiper en conséquences à tous les niveaux. Il suffit de se déplacer en milieux naturels pour évaluer le degré d'exposition et  de dangerosité que le manque d'eau  cruel et  total  en pleine Nature fait peser sur le Territoire.

 

ATTENTION SÉRIEUSE  SÉCHERESSE S'IL NE PLEUT PAS EN  JUIN  

=

 

MOYENS LOURDS DE PRÉVENTION, DE SURVEILLANCES ET DE LUTTES CONTRE  LES INCENDIES

 

INTERVENTIONS CTC  //   PRÉFECTURES // COMMUNES

 

 

Ghjorghju d'OTA 

Pour 

CORSICA...GO56