ghuvan_federiccu_terrazzoni

"  Le feu est parti d'un terrain militaire où une opération de déminage  " a mal fini "

 a indiqué le maire de Bonifacio, Jean-Charles Orsucci.

 

OUI

 

Mais  pourquoi en cette saison, en Période de fort risque de feux ? Y avait-il sur place un dispositif du génie militaire capable de stopper immédiatement le départ  de feu  en cas, justement de complications relatives à un exercice  militaire à très hauts risques,  alors que  sur les hauteurs souffle un vent d'Est à la force 5 Beaufort ? 

Le périmètre de l'exercice était-il bien sécurisé, circonscrit, préparé pour cela, était-ce le bon jour, le lieu propice 

?

l'auteur de ce texte écrit en Langue Corse a et aura  bien raison ...  Des images atroces d'apocalypse et de guerre qui hélas peuplent et envahissent nos étés de plus en plus Sahéliens, à deux pas  ou surplombant la Grande Bleue parsemée de migrants noyés ! Mais que vit-on, où allons-nous ainsi, pourquoi, comment, jusqu'à quand ?  

 

POURQUOI  AINSI POUSSER DES HOMMES AU PÉRIL DE LEUR VIE  SUR TERRE,

DANS LES AIRS, VERS L'ENFER DES FEUX ET DES BRASIERS 

ASSEZ

 

 

Des milliers d'oiseaux, ( nichées et couvées ), des petits rongeurs, des niches écologiques en  zones de protections et de proximité  des rivages lacustres,  un interface mer-littoral remarquable, voir exceptionnel.

Un golfe unique  tant par sa diversité que ses beautés naturelles, un couvert végétal qui dépasse très largement les acceptions fourre-tout de maquis, que l'on assimilerait à des broussailles :

NON 

Nous sommes en présence d'un véritable désastre écologique  certes localisé mais l'évènemment est très symbolique. Si le maquis de type littoral reprendra  et repoussera, bien des espèces végétales  et animales auront à jamais disparu.

Des îlots entiers de Genévriers  cinquantenaires voire centenaires ont été  à jamais calcinés ! Des pins splendides seront silhouettes fantomatiques n'en finissant plus  de chuter sur fond de  terres carbonisées.

 

ALORS 

La lumière doit être faite et rendue au public quant aux causes et à l'origine exacte de ce sinistre afin de réparer l'immense préjudice à la hauteur  des dégâts : 

Reboisements possibles, notamment. Et  de se dire que depuis bien des années nous aurions vu et observé tant de pins, de résineux repousser, germer, dont les semences volèrent un jour depuis le haut massif de Cagna en essaimant encore plus de beauté et de sérénité.

 

ATTENTION

Demain et vendredi, le vent de secteur Est à  sud-Est  pourrait se relever, de façon modérée,  certes, ( Force 3 / 4 Beaufort ), sous le vent des Bouches de Bonifacio, avec possible rafales dues aux effets Venturi mais plus encore par échanges thermiques et convections générant de plus forts appels d'Air !

VIGILANCE DONC MAXIMALE ET PROROGÉE

 

 

feu_tunara_30_mai

DESASTRE