DSC07638

Bleu iridescent, luminance des fond nacrée,  satinée. Des parcelles de sables vierges recèlent des milliers de témoins de la vie passée, une blancheur immaculée. La terre ossue comble les rivages de son arène savamment tamisée, depuis  les hautes cimes. C'est le don du Tout, de Tout.

MAIS VOILA 

 

" Georges NEMO "

N'a pu relever tous les déchets comme à son habitude tant le relief, le trait de côte   était accidenté. Pour nous, il a joué de l'Objectif en errant  de blocs  en sablons, d'anses en criques, non pour se baigner mais pour témoigner, alerter ! 

 

POLLUTION_SEVERE_PARC_MARIN_

Parc Marin International _ Zones de Protections Renforcées :

ÉLUS ! le constat est très préoccupant.

Mais hélas, nous constatons que la Censure, l'occultationdes contenus  de notre Site / Blog  et  l'indifférence connexe des Médias Insulaires sont de mise, à tort, et  au final, contre les intérêts majeurs de notre Terre de Corse, de notre Île de  Corse. De tels témoignages ne peuvent laisser indifférents ...

 

La mer, l'Océan, leurs rivages encore intouchés nous offrent la quintessence des éléments, une pureté et une clarté indicible, des parfums que nous ne pourrions imiter  via la synthèse et le jeu sordides des agencements chimiques.

Rien  ne saurait  rompre aux  équilibres tutélaires que la Planète nous aura servis et que la Civilisation du progrès, de toutes les évolutions  aura perpétrée à son encontre,  résolument  et farouchement ...

C'est l'infecte DEAL dont les miasmes à chaque instant s'immiscent, pénètrent, envahissent  et polluent  le substrat, nappes et strates, en milieux marin et littoral mais aussi au coeur des terres.

D'un côté nous trouvons l'ingratitude poussée à l'estrême tandis que vers étendues et  versants  naturels, nous nous émerveillons, nous découvrons toutes les fois harmonie et  subtilités, délicatesses de la Nature en beautés.

Nous sommes ici en Zones Réserve Internationale, dans le Parc Marin. Hélas, l'argent impose depuis toujours  un trafic maritime sale, disproportionné, démesuré. Les dégâts suivent à la hauteur  du  commerce ; les commandants des navires semblent peu regardants : jets d'ordures, dégazages, pollutions plastiques habituelles dont  chaque petite  marée  dépose son tribut sur le sable, entre les rochers.Nous en apportons les preuves chaque jour...

Agrandissez ces clichés,  ces montages photos HD, cela mérite le détour, observons ce que la NATURE DONNE 

et ce que  les HOMMES EN FONT ; c'est édifiant.

Les ÉLUS  doivent réagir d'un commun  accord et vite, il y a péril, de moins en moins de vie marine, (  observé ), de plus en plus de pollutions d'origines diverses.

C'est le Journal quotidien de Georges  NEMO 

Pour 

CORSICA...GO56