DSC07740

 

MARIN 

 

Voici une illustration supplémentaire qui  viendra corroborer les maints propos et études présents  dans ce Site et à découvrir à travers les Catégories qui le composent.

Cette image révèle comme elle contient la marche à suivre, les ingrédients d'un milieu naturel marin sain qui aura recouvré en partie toutes ses spécificités  et dimensions originelles, dans le sens d'occupation et  de complétude.

Il s'agit bien évidemment d'une configuration de dune renforcée, reconstituée, à partir d'une plage, avec végétation littorale de type maquis mais également petits sous-bois de résineux, arbres à baies, myrtes,  arbousiers, lentisques et tout autre buissons très florifères.

De là découle notre étude et notre analyse posant les principes imprescriptibles qu'il convient de respecter et de faire respecter, 

SOIT 

 

Les éléments tels le vent, la pluie, les eaux de ruissellements, la nature du terrain et des environs, étangs et lagunes proches et la végétation particulière constituent justement  ce qu'il faut entendre par milieu Naturel Marin à préserver, à réhabiliter, préserver et protéger.

Végétal, animal, nature des terrains, éléments interfèrent  positivement en créant toutes les conditions évolutives de la vie durable et harmonieuse.

Toute entreprise de développent, d'investissement, de réalisations de structures à visées commerciales  et touristiques ou  autres, -  hors des zones et territoires actuellement protégés -, naturellement, 

 doit s'intégrer au plus près des obligations de la Nature, du Terrain, du  Paysage Identitaire, de son état, sans rien altérer ni  fragiliser  d'un  patrimoine devenu très exposé, menacé de disparition.

*** Quant  à l'existant, il devrait faire l'objet de mesures drastiques de RÉHABILITATION, selon un 

CAHIER DES CHARGES    stricte . Combien de Baies et de Golfes sont  à reconsidérer 

 

 

RIEN NE SAURAIT ALTÉRER CETTE BANDE  LITTORALE

SOUS PEINE D'EN DÉNATURER LES RICHESSES

LE POTENTIEL DE VIE ET  DE CARACTÉRISTIQUES

LES DÉFENSES NATURELLES D'UN LITTORAL QUI SERA  

DE PLUS EN PLUS MENACE PAR LA MONTÉE DES EAUX

OU L'URBANISME TENTACULAIRE

 

Au contraire, il convient  de prendre toutes les dispositions utiles et salutaires avant que ne disparaissent ces espaces riches, complexes, divers, étonnants et tout autant attrayants, uniques.

C'est  aussi  veiller durablement sur la quintessence même de nos rivages, de toutes nos plages,  qu'ils soient  éloignés des villes ou en zones urbaines, péri-urbaines,  à fortiori !

Ce pari sur l'avenir sera le plus sûr garant  d'une destination insulaire  prisée et de très haute qualité environnementale, sans rupture décevante  au niveau des paysages marins actuallement très mal  colonisés dans leur ensemble.

De façon concomitante, nous devrions réfléchir sur la Notion  d' URBANISME INSULAIRE. Un développement  foncier en grand danger de standardisation, uniformisation, Baléarisation, Côte-d'Azurisation lorsqu'ils s'affiche ostensiblement à travers  les pans les plus laids du tout béton-crépis-agglomérés, ferrailles, tôles ...

C'est un autre chantier, nous y reviendrons, soyez-en sûrs, avec photos à l'appui rendant compte du laisser croître et faire totalement anarchique ou complaisant.

Ghjorghju d'OTA 

Pour 

CORSICA...GO56