PUBLICITES_INVASIVES__CORSE__

 Nous avons rendus flous les clichés afin de préserver l'anonymat mais nous distinguons en agrandissant  des amas de panneaux géants : 8 à 10 Panneaux, des vieilles maisons traditionnelles placardées de Pubs, des enseignes émerger des massifs de lauriers ; et nous sommes en campagne, loin des agglomérations ... Cette invasion sévit partout, de plus en plus virulente...

 

CORSICA...GO56

 

 

RELAIE   LE LIEN  ET CES INFORMATIONS

 

DE TOUT PREMIER PLAN    D'ORDRE  ENVIRONNEMENTAL 

 

http://www.corsenetinfos.corsica/LE LIEN Paysages-de-France-denonce-l-incroyable-proposition-du-PNR-de-Corse_a27947.html

 

 

CONTEXTE ET CONSTAT INACCEPTABLES 

 

Nous avons crée, sur  ce Site / Blog, une Catégorie  INSULARITE ET URBANISME, justement pour dénoncer, relever, refuser tout ce qui pollue  l'âme  et les visages  de l'Île de Corse en matière d'Urbanisme, de sources de Pollutions, - et elles sont nombreuses, majeures et préoccupantes -, nous y reviendrons. 

Mais il y a déjà longtemps que le phénomène-mode- infernal de la Publicité à grande échelle sévit et s'amplifie, détériore notre milieu environnant. Du réseau routier aux campagnes, des grandes villes aux villages de notre Terre, voire même au  coeur de nos agglomérations, la publicité mal gérée et implantée ne témoignent d'aucune responsabilité en amont et  du Lobbying prégnant  des publicitaires...

C'est là, dans ces proportions et  cet état d'envahissement sans limites une agression inégalée qui défigure l'environnement, les paysages, le cachet de nos routes, les abords de nos communes  si tant  est  que ces faits sont le plus souvent associés à d'autres types de verrues et de nuisances visuelles inqualifiables, soit  : 

Locaux infâmes à ordures en agglomérés, murs en parpaings horribles,  transformateurs et  locaux techniques tagués, plaqués de publicités  déchirées, au béton laid et  difforme, des milliers de super panneaux se dressent  partout, sans aucune logique. Un état des lieux  qui n'invite pas et plus à poursuivre le chemin ou le voyage de la découverte.

C'est une donnée  qui mérite attention et sévère réglementation, si ce n'est une totale disparition dans les formes actuelles de la diffusion de ces moyens et outils publicitaires fondamentalement  nuisibles à notre environnement .

 

EN PRÉALABLE DE SÉCURITÉ 

 

A noter, avec sérieux et force témoignages que la publicité, dans ces formes actuelles de propagations anarchiques, par son ampleur nuit à la SÉCURITÉ  ROUTIÈRE  dans son ensemble ; Exemples ...

- Elle noie dans un paysage devenu anarchique la signalisation routière ;

- Elle Peut cacher des éléments d'informations utiles à la visibilité ; 

- Elle peut distraire et détourner l'attention à un moment  vital, crucial, notamment  en présence des enfants qui s'exclament et déconcentrent le conducteur ; 

La liste serait encore trop longue ! allons plutôt au fond de cette réalité tentaculaire, cette hydre  qui défigure notre Île.

 

DSC07744

 

 Pour agrémenter les abords de nos villages,  les horribles  abris en agglomérés, Transfos EDF,  placardés de Pubs qui s'entassent. Idem sur les murs de certains immeubles en ville ou entrepôts. Sur le sol, les pubs  déchiquetées par les débroussailleuses concurrencent les déchets jetés par automobilistes ...

 

DSC07742

 

Les communes groupent la laideur ! On voit de la Pub à gogo, ces tranfos infectes, des ordures et des poubelles non encadrées, le tout  entouré de clotures  de palettes cassées ; super, comme accueil !  Il  faut le dire

 

PUBLICITÉ ET URBANISME  ACTUEL

 

L'état du réseau électrique ne permet pas de lui substituer  une option souterraine ; coût, faisabilité aléatoire, défi technologique, constituent des obstacles majeurs.

Mais il importe de noter et de relever ce que la Publicité, le réseau électrique et téléphonique  aériens, les verrues urbaines, ( locaux et  à poubelles et transformateurs, notamment servant de placards publicitaires ),  infligent  aux paysages, communes, zones remarquables et rurales de sévères prurits. Tout  se juxtapose pour engendrer la laideur, répandre l'infestation !

La Publicité  par panneaux géants et galopants, sur les façades des hangars ou les murs des immeubles devient insupportable et  figure dans le TOP 3 des atteintes  à l'environnement naturel et urbain.

A l'approche des villages, ruraux et de montagnes, la publicité en transforme de façon  inacceptable l'accueil, l'entrée, les entours plutôt typiques et avenants.

Cette prolifération anarchique incite encore  à plus de débordements. Pourquoi, comment ? 

Elle n'est absolument pas intégrée, proportionnée à  son objet, et dans ce domaine, le plus riche s'octroie  toutes les autorisations, les passe-droits et s'étend, partout, de l'entrée à la sortie des villes, tout le long des routes. Un scandale, une  démesure, des excès qui en définitive métamorphosent nos richesses naturelles en  faubourgs et banlieues  de plus en plus étendus ! 

Est-ce la grand-messe consumériste qui doit dicter et imposer son  visage à notre TERRE ? 

Est-ce la démesure et les profits  extérieurs qui commandent aux spécificités de notre TERRITOIRE INSULAIRE UNIQUE ? 

A qui profitent en définitive ces défigurations et ces outrages à l'Environnement,  aux Paysages, à la Ruralité, à la Montagne, à toutes les zones protégées marines et terrestres, aux Parcs  divers ? 

 

EN GUISE DE CONCLUSION

 

Ce fléau visuel, ces agressions contre les paysages, cette exploitation irrespectueuse de l'homme à l'égard de son cadre de vie et de son environnement  doivent cesser. Tout cela impacte notre quotidien, menace pour les années à venir, laisse augurer des pires menées  dont l'argent serait  le principal vecteur, sans scrupule.

Nous verrons dans une Deuxième Partie  qu'il existe de multiples  solutions originales de promotions publicitaires, à vocations insulaires, intelligemment    distribuées,  des choix aussi à faire et à imposer vis à vis des enseignes contrevenantes.

Le domaine de la publicité, déjà très largement relayé sur les ondes et le petit écran, se doit d'être  encadré, limité, défini selon un cahier drastique des charges et sous conditions précises.

Nous invitons les élus à réfléchir sur  la création d'un Pôle de Coordination  Environnemental qui devrait statuer et légiférer  justement  sur la notion, le fait, les réalités d'un véritable enjeu culturel et touristique mettant en valeur  et en exergue l' Île de CORSE : 

POUR UN URBANISME INSULAIRE INTÉGRÉ ET DURABLE

 

Nous recusons la banalisation de nos  Communes, routes, villes et zones protégée,  plages, par l'entremise d'une publicité - fléau envahissant et dégradant les atouts, les atours naturels et culturels de notre TERRITOIRE

 

 

A SUIVRE 

Contribution  par Ghjorghju  D'OTA 

Pour 

CORSICA...GO56