DSC08052

 

 

L'ARTICLE INCLASSABLE ET REBELLE 

 

Plus que jamais, nous insistons sur la Notion d'Environnement, de respect que l'on doit à la Nature, à la Bio-diversité, à l'air que nous respirons, à l'eau que nous buvons,  à tous les éléments qui nous transcendent à travers une foule d'activités de pleine nature hautement prisées ...

Plus que jamais, nous dénonçons les forfaits perpétrées contre  la Nature, Planète-Océan, Planète Terre, sachant que ces forfaitures touchent et accablent de plein fouet les populations deshéritées et affaiblies de par les mondes tombées en totale et implacable déshérence !

Plus que jamais les politiques et les technocrates zélés en cols blancs se dédient, se défaussent, se déprennent de leurs anciennes passions pour chuter dans l'univers glauque de la combinatoire électoraliste.

Plus que jamais nous pointerons du doigt l'écart gigantesque qu'il existe entre les dons de la Nature et ce qu'en font les hommes aveuglés par leurs profits, la cupidité, le manque total d'empathie à l'égard du règne animal menacé, torturé, chassé, assassiné, le tout sous le couvert des gouvernances complaisantes et soucieuses de leur réserves électorales, du maintien des clans affairistes !

Jamais les hommes ne se seront montrés d'aussi mauvais locataires sur cette terre qui deviendra à terme, lieux de désolations et de pénuries extrêmes, cloaques infâmes à ciels ouverts où surnageront les déchets.

Nous voyons chaque jour le chancre urbain et industriel ramper, se répandre,  inonder de hideurs le cadre naturel, rural et  montagneux magnifique qui est le nôtre dans la complaisance totale des élus qui cautionnent un type de standardisation et de communautarisme architectural révoltant.

Le passé, l'histoire, le patrimoine culturel bâti sont en partie phagocytés par l'hydre de béton crépie. Un comble dans le temple invétéré de la pierre ocre, blanche, grise, verte ! Sommes - nous désormais sur l'Île de Corse ou avons-nous fait le pari de " baléariser " ,  " d'hyspaniser " nos micro-régions ? Allons-nous perdre notre âmes entre les dédales d'une publicité ravageuse et infâme et l'ombre funeste des mégalopoles  ? 

Un urbanisme insulaire ravagé, ravageant ce qu'il reste d'îlots authentiques et sains légués par nos Anciens. Le littoral sur-exploité, défiguré, déplacé,  si mal défendu et  armé contre les assauts des mers  et  dont les aménagements exacerbent toutes les formes d'érosion, en générant de nouvelles ! 

Quelles impudences 

Notre Site / Blog ne se confine pas aux pratiques pour béats et ravi  qui découvrent toutes les fois les mondes derrière les prismes ultra-polarisés d'un ego boursouflé. Non, ici, les Pratiques Extrêmes, celles qui leurs sont connexes, de la poésie à l'étude d'impacts des puissants Lobbies, se veulent occasions de clarté, dynamiques d'éclaircissement sur  tous les sujets que l'organisation des systèmes humains engendrent  à l'encontre de l'Environnement, du cadre de vie dans son ensemble,  du futur  des jeunes générations.

Nous ne sommes pas ici pour clamer haut et fort " On s 'est gavé " ! Mais pour  porter le message, ce ras-le-bol généralisé qui  habite  et hante des millions de sujets quant  à l'évolution de leur genre de vie et d'existence, parqués que nous sommes, lourdement asservis aux rouages d'une société d'extrêmes rigueurs et de servilités outrancières, invalidantes, préjudiciables  ! 

Faire entendre des voix, des points de vues, les partager, les diffuser, les amender ou leur opposer une critique constructive, voilà le sens et la démarche de cet espace totalement inclassable dont les billets, les articles  nous parviennent au gré des vents de l'infortune, des catastrophes naturelles, du terrible exode des migrants  que la Méditerranée reçoit dans son sein.

Enfin, arguons et gageons que les plus grandes passions de jeunesse se dévêtent  de leurs plus beaux atours parvenues qu'elles sont aux commandes et au pouvoir. Alors, divulguons, réveillons  cette insurrection des consciences vitale destinée à préserver ressources et richesses naturelles ! 

Ainsi d'oeuvrer  contre  la langue de bois,  l'errance sémantique, le verbiage ampoulé, celui qui  temporise en vantant les vertus opportunes du dialogue et surtout le compromis juteux des séides de la finance et des gros lobbies...  Là-dessus, les taxes auront le vent en poupe sans pour autant   solutionner les problèmes récurrents, acuitisés.

Nous sommes au coeur de la problématique planétaire d'urgence ; de l'Environnement, de l'efficacité immédiate de la lutte contre le Dérèglement  Climatique dépendent  l'avenir d'une Civilisation mais aussi celui  de très nombreux peuples qui demeurent en marge  de la " Mondialisation, ", totalement démunis et  outrageusement frappés par les conséquences  dramatiques qui en découlent.

L'homme, devenu acteur d'un système qui le dépasse, l'asservit et le soumet et que les élites commandent durement après qu'ils aient été enfumés par la nature du discours officiel. Mais du concret, de l'immédiateté des mesures, de la préservation sans faille de l'Environnement, de la condamnation sans appel de toutes les dérives odieuses et inacceptables qui fragilisent le quotidien, en esprit, dans le coeur, contre la paix et la sérénité ...!

Chronique par  Ghjorghju d'OTA 

Pour  

CORSICA...GO56