Couv_carte_du_trafic_a_rien_mondial

 LES MESURES SERONT  IMMÉDIATES -  MONDIALES OU ALORS INOPÉRANTES  

URGENCES - DANGERS - ALARMES

 

LETTRE A MR HULOT 

 

C'est une échéance redoutable ! En 10 ans, nous aurions vu changer l'ordre des choses naturelles à  un tel point que 23 années de plus constituent une barrière, un mur infranchissable ! L'accélération des nuisances,  les bouleversements de nature anthropique et les catastrophes  non naturelles qui s'enchaînent font craindre le pire, à  très brèves échéances !

Ne parlons pas politique, Mr HULOT, mais bien de tout ce qui nous est commun, du moins,  lorsque vous couriez les vastes Mondes d'antan,  en  Canoe, en  ULM, en Montgolfière et j'en passe ... Cette Nature qui à vos pieds s'éployait afin que  vous nous en fassiez découvrir plus de beautés, de raretés, de richesses : celles qui n'ont pas de prix, loin des taxes, des stratégies et des combinatoires économiques, politiciennes, lobbyistes. La Planète Bleue ne saurait supporter ce moratoire, ce sursis suicidaire, ces atteintes quotidiennes au système de choses vraies et aux  êtres vivants qui le composent et disparaissent par centaines de milliers depuis des décennies, entre évolutions et  horreurs du braconnage d'état.

23 Années, pieds aux planchers, à bord et aux commandes  de tous les bolides furieux, je veux dire en charge  des rouages d'une infernale machine à produire et à rejeter, sans répit, comme si l'atmosphère se fût défendu  en générant  vers l'espace un évent salvateur qui eût libéré à jamais nos miasmes à travers le cosmos ! ... Cela nous aurait alors et peut-être un peu innocenter ; mais là ? 

Que le Logos antique est loin ! Qu'est devenue la Sagesse ? Et ces propos admirables de votre ami Pierre RABHI, je veux dire notre Ami, à toutes et tous qui louons avec un profond respect les trésors et les joyaux engendrant la vie sans que l'homme n'intervienne au plus infime des niveaux d'organisation qui soit ! 

Oui, la Terre, la Mer, les Airs n'auront pas attendu l'homme pour parvenir à pareilles harmonies. L'homme, ce parvenu s'appropriant tout sur son passage, quels que soient les moyens, usant d'une sauvagerie, d'une barbarie raffinées  que nos compagnons d'aventure ne connaîtront  jamais ... Assez de cette préméditation odieuse, de l'impudence  qui intronise à toujours le maître des Mondes et toute les formes de dominances envers son prochain et l'animal. Ces forfaitures forcent tous les fronts, avec le même cynisme, la même détermination.

Il nous reste peu de temps, si peu ; tout va si vite et  s'enclenche aisément ! Nous ne comptons plus les rétro-actions, ces Feed-Back chers à nos chercheurs, aux cybernéticiens des années 80 qui nous disaient : -  " attention "  ! Mais non, il fallut attendre l'addition des années  perdues à tergiverser  pour nos savants calculs de probabilité et nos Statistiques mensongères, aux dépens de la lutte opportune menée contre  la forfaiture ...

Le Climat basculait, l'évidence était par trop criante et gênait ! Aujourd'hui, on se débat, on débat encore, on s'abat aussi ...

Pendant  ce temps, Mr HULOT, la Banquise fondait, d'abord secrètement puis à vue d'oeil ! Aujoud'hui, c'est la Corse  en équivalant glace qui se détache du Continent Antarctique et dérive vers le Nord ; on nous dira  qu'il n'est là rien d'exceptionnel, que le Continent blanc aura déjà connu cela  à travers sa longue histoire ...

En deux cents ans, l'homme aura tout saccagé, détruit, fragilisé et  justement, logiquement, les causes des effets se répercutent à l'infini, génèrent d'autres souches  plus virulentes, n'épargnent plus rien !  Dérisoire raison de s'y opposer, par trop humaine et désormais incapable d'endiguer un mal  planétaire !

Alors, de là à laisser des milliards de moteurs à explosion, le Nucléaire, le charbon, les énergies fossiles et leurs dérivés caracoler au hit-parade des places boursières du Monde :  nous allons droit à la catastrophe ! 

Ne parlons plus Climat, dérèglement-Réchauffement  Climatique mais évoquons d'ores et déjà  l'Accident Climatique Majeur ! Nous y sommes, nous vivons les prémices de nouvelles saisons hybrides et paradoxales ; avec de telles forces, on ne joue pas, Mrs les Politiques ... Quant aux businessmen, aux gros Mrs Rouge qui animaient avec véhémence le petit Prince, ils  s'en moquent, à l'instar du  World Champion en la matière : Mr Donald TRUMP, reçu en grandes pompes là même où les Accords de Paris ont été signés ! 

Je crois que sa venue, comme celles des pointures destructrices des mondes dominés aura  coûté cher à la Planète en émissions Carbonées ; mais que voulez-vous, grandeur et honneur des superpuissances obligent et relèguent aux culs-de-basse-fosse de l'histoire l'épiphénomène climatique ...

Nous savons  et, vous savez très bien qu'il est déjà et depuis longtemps trop tard, que les dynamiques et les logiques d'inerties industrielles, politiques, géothermiques, civilisationnelles opèrent  avec de plus en plus d'envergure et d'acuité, que tous les efforts que vous consentirez ne vaudront que le crachat du Canadair  au-dessus de l'incendie majeur qui devient  soudainement  un gigantesque brasier ! 

UN EXEMPLE

Observons autour de nous, ailleurs, à l'autre bout de la planète et constatons les effets dantesques d'une fuite en avant meurtrière de la surproduction, des  mécanismes aveugles des marchés, de la concurrence, du rendement, de la production de déchets tout azimuts.

Les ressources sont dans le rouge, nous accusons les effets d'une dette qui croit et menace à l'instar du sportif  ne pouvant régénérer ses sources de l'énergie muscualaire, qui force et peine en l'absence d'O2, ( Anaérobie Lactique = Lourds déchets et dette à assumer ) !

Ce processus requiert immédiatement   du repos, une baisse inévitable de régime, donc de la  production, donc des heures de travail / semaine, au niveau Mondial  ...

C'est un impératif, incontournable, vous faites et cautionnez le contraire ! L'opinion est plongée dans la désinformation et vit une véritable OPA sur la Vie, l'Existence, la qualité  d'un quotidien qui n'est plus que juxtapositions d'entraves, de devoirs, de soumissions, de cadrages incessants vers plus d'obligations de résultats  : Pourquoi 

???

ALLONS ENCORE PLUS LOIN / QUE DEVIENT LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE AVEC LE TRAFIC AÉRIEN

PLUS DE 120.000 AVIONS VOLENT EN PERMANENCE AU-DESSUS DE NOS TÊTES 

 

 

Les compagnies aériennes font désormais dans le  Big Low Cost Aérien et promettent  des milliers de vols supplémentaires ! Pauvre atmosphère ! Pensez-vous  raisonnable de faire voler  un  jour les avions sur batteries rechargeables, au solaire ? Gageure, impudence !  Allez - vous taxer le Kérosène  ? 

Non, Mr HULOT, il faut revenir à la   " sobriété, à la mesure " ,  à l'amour de notre Terre et redéfinir dans nos sociétés la notion de temps ! Temps contraint, non contraint, inventif et créatif afin que les hommes recouvrent  le goût de vivre la ruralité, la campagne, une autre  mouture des villes à visage humain et reboisées !  Il faut aux générations futures un travail qui ne soit plus obstinant, lancinant, éprouvant, bouleversant,  complètement asservissant... Qu'il soit à  la hauteur d'une toute nouvelle  approche  de l'algorythme production - consommation vertes, dans un cadre naturel respecté et sain,  ! 

Votre défi actuel n'est que pure fiction, déraisonnable, inconscient ! L'hydre moderne, je veux dire l'actuelle  grille de Civilisation précipite l'humanité à sa perte, à la décadence. Notre cadre de vie de plus en plus   nié, souillé, infecté, investi pour de l'argent  sera notre tombeau et signes de déclin,  les indicateurs  quotidiens de graves erreurs que font les  dirigeants, les technocrates, les grandes puissances de ce Monde à la merci

d'un dictateur  indomptable : 

L'ARGENT

 

Ghjorghju d'OTA 

ALTA  ROCCA 

Depuis l'ÎLE DE CORSE pour

Mr HULOT 

CORSICA...GO56