SPOT_ET__PROGRESSION_

RIDER // " MANFILA " 

 

DANS LES PROCESSUS D'EVOLUTION DU WAVERIDER 

 

Voilà une hypothèse dont  le titre corrobore  de facto  l'efficience. Le Waverider ne saurait évoluer au-delà d'un certain stade, niveau, registre de standards s'il devait  toujours et incessamment  pratiquer le même spot, les mêmes vagues, en définitive ses conditions les plus fréquentes, le tout étant circonscrit et induit suivant le potentiel de l'espace d'entraînement considéré.

Ajoutons à cela le fait que les réponses du Waverider seront à la hauteur de nouvelles sollicitations, à tous les niveaux de spécificité de la pratique  extrême mais également des circonstances par lesquelles il envoie ses moves, ses transitions, ses sauts en d'autres lieux très différents !...

Nous partons du principe que la logique des vagues, propres aux sites qui les génèrent, engendrent également un type de réponses adaptées mais,  plus encore, opportunes, dans le sens où le Rider les exploite pleinement, quelque soit  le registre, - Saut,  In and Outs, Surfs, Transitions, Moves, Freestyle-Wave moderne, tentative et Crash - Move ...

De ce dialogue particulier, toutes les fois unique entre le Rider et l'élément découle un ensemble de processus adaptatifs maîtrisés et, également, généralisables à l'ensemble des spots de vagues. C'est justement cette capacité à s'adapter très vite, à répondre justement  et promptement aux données de la lecture de vague, qui différencie le sédentaire du nomade-aventurier qui ne laisse plus de progresser, de découvrir, de jouer sur la plasticité de ces acquisitions dont il croise avec régularité et  nouveauté les  atouts, les indicateurs pertinents de la réussite en situations.

Évidemment, cette succincte analyse vaut pour le Haut-Niveau comme pour  celui du Perfectionnement  dans les vagues ; bien démunis seraient celles et ceux qui  s'y soustraient, à leur corps défendant le plus souvent, hélas ! 

Enfin, en guise de conclusion partielle, il convient de se dire que l'on ne sollicite jamais pleinement le potentiel d'une destination, d'un spot, d'un terrain d'aventures extrêmes. Le matos parfois  " sature " ! Ne nous voilons pas la face, les conditions sont aussi   causes de refus, d'appréhension ...  Crainte, retenue  déclassent le site,  à tort... Disons plus justement qu'il nous surclasse et de loin.

Dès lors que sur un même Spot le Waverider donne tout, affiche une attitude exploratoire totale et variée, les résultats peuvent s'avérer stupéfiants. Sans doute  lui faut-il dès lors  dominer les aspects mentaux, affectifs et émotionnels de ces pratiques   à hauts risques, à forte valence  cognitive ! Et cela se vérifie très souvent lors de session Windsurf en terrain  " moins connus " ; il  s'agit dès lors du meilleur des Tests validant des acquis solides.

Contribution pour le Windsurf

et les pratiques extrêmes 

CORSICA...GO56