INCENDIE_GRAND_SUD__CORSE_

La ligne  rouge aura été franchie ! On s'attaque aux zones urbanisées, aux villages, aux chemins de grande randonnées à travers l'Île ! Des mises à feu partout, par dizaines, les jours de grands vents ... Plus soucieux de coupes réglées en période estivale, opportuniste, l'état se tait ou feint de faire en pédalant dans le yaourt. L'Incendiaire, sciemment, avec préméditation veut tuer, terroriser, il y parvient hélas ! trop souvent : alors

?  

 

 

CORSICA...GO56 

 

Revient sur les terribles incendies qui jalonnent l'été 2017 sur l'Île de Corse et dans le  Sud de la France. Outre les conditions de sécheresse absolue des sols et des massifs, les températures anormalement hautes relevées depuis déjà  deux années consécutives et plus particulièrement en 2017, l'Île de CORSE est la proie d'autres paramètres dont il convient de mettre un terme radical et brutal, sans aucune concession.

Les Sapeurs Pompiers de Haute-Corse et de Corse du Sud ont écrit aux citoyens, aux incendiaires ; ils ont renforcé leur appel via des Vidéo postées sur les réseaux. Ils se sont fait entendre également par la voie des ondes et de la presse écrite.

Mais rien ne semble avoir changé la donne ; nous relevons leur extrême lassitude et le découragement qui s'imposent, qui les habitent  en pareilles circonstances de drames, de tragédies humaines et environnementales.

Tout au plus, quelques rodomontades, pantalonnades verbales de l'état qui ne fait strictement rien, lorsque les régions sinistrées se trouveraient presque à se disputer les moyens aériens et lourds lors des ces journées rouges incendies et criminalités de grande envergure.

Non, constat triste et affligeant d'un gouvernement fraîchement  porté aux affaires, renforcé d'un Ministre de l'Environnement qui sur ces dossiers incandescents qui couvent, ne s'exprime pas ou  condescend, la mine  compassée, défaite, face au constat, à la destruction massive de nos territoires et domaines naturels, de nos forêts domaniales voire primaires.

Il est là un véritable scandale, un manquement des plus préjudiciable aux cadres de vies naturels et urbains qui sont les nôtres. 

Fatalité estivale que le vacancier regarde de loin, entre deux festivités. Vient le temps de la  photographie pour témoigner, dire que l'on y était ; image spectaculaire du virtuose des airs, le Canadair, jetant ses 6.2 tonnes de retardant au plus près  des flammes : animation du jour, le ministre salue le courage, serre des mains et ne débloque rien ; toujours 11 Canadairs sur le Territoire, et puis, d'autres avions ici quasiment inadaptés,  dont le rechargement  en eau ou retardant prend un temps fou et  laisse les flammes dévorer le couvert végétal, attisées par un vent violent.

Non, on ne dit pas  " parcouru par les flammes " mais : détruit, ravagé, à toujours perdu, dévasté ! 

On ne dit plus Incendiaire mais : Assassin, meurtrier, terroriste dans le sens où il sème par le feu la terreur ...

On ne dit pas épiphénomène récurrent des étés, Mrs du Gouvernement mais véritable fléau de la modernité cachant mille mobiles, malaises  d'ordre sociétal qui viennent se surajouter aux facteurs saisonniers et nouvellement climatiques alarmants.

Évoquer, décréter l'état de catastrophe

Les hommes, la flotte aérienne deviennent  très  largement insuffisants et sollicités ; ils  ne pourront suivre, étaler, gérer une situation de Crise que le gouvernement ne convoque pas ; il s'en garde bien ! Là n'est pas sa priorité. On demeure, à demeure estivale et on compatit, à distance, un petit coup de portable et l'affaire est réglée.

APPEL 

Rendons-nous compte que le corps des Sapeurs Pompiers en appelle aux populations, à leur vigilance, à la surveillance  afin de pallier aux carences de la République en Marche et  des élus nationaux

!

35 Sapeurs Pompiers,  en Corse,  sont morts au Feu depuis 1946, Mrs les Gouvernants très attentionnées de la Campagne électorale 2017, 35 Hommes et femmes, pères et mères de familles, morts pour sauver la Terre des Hommes ; est-ce là une fatalité ? Quelle aura été l'évolution des moyens de l'Etat  face aux années noires sur tous les fronts des incendies ? Et il y en eut tant  ! Ne venez plus mégoter sur les moyens et définissez une véritable et implacable stratégie de lutte contre les incendiaires et les accidents d'origines naturelles qui menacent de plus en plus.

 

ALLEZ  - VOUS ENCORE LONGTEMPS LAISSER PERDURER CES MEURTRES,

L'OMBRE DES VOLUTES DE LA MORT PLANER SUR NOUS

 TELLE UNE MALÉDICTION ?

LE FEU  LES DESTRUCTIONS MASSIVES  IRONT S'ETENDANT PARTOUT

 NE LAISSANT PLUS

QU'UN BOUT DE CHARBON    SEMANT LA DÉSOLATION 

IMPACTANT LA BIODIVERSITE LES ÉCOSYSTÈMES NOS CLIMATS

ENGAGEANT LA VIE DES HOMMES ET DES FEMMES

MAINTENANT CELA SUFFIT   AGISSEZ A LA HAUTEUR DE LA FORFAITURE

AVANT QU'ELLE NE DEVIENNE D'ETAT

§

 

GHJORGHJU D'OTA 

Pour 

L'ÎLE DE CORSE

AVEC TOUT NOTRE SOUTIEN ET NOS PENSÉES VERS LES FORESTIERS-SAPEURS ET LES SAPEURS - POMPIERS, LES PILOTES D'AVIONS BOMBARDIERS D'EAU

 

CORSICA...GO56